Fermer
Capucine Graby
Évasion | 3 sept.
8 mn

Odyssée onirique sur les traces des caravanes transsahariennes
Et si, en fermant les yeux, on imaginait d'autres façons de recevoir ?

Odyssée onirique sur les traces des caravanes transsahariennes © MyMoonSpot
Odyssée onirique sur les traces des caravanes transsahariennes © MyMoonSpot
Odyssée onirique sur les traces des caravanes transsahariennes © MyMoonSpot
Odyssée onirique sur les traces des caravanes transsahariennes © MyMoonSpot
Odyssée onirique sur les traces des caravanes transsahariennes © MyMoonSpot
Odyssée onirique sur les traces des caravanes transsahariennes © MyMoonSpot
Odyssée onirique sur les traces des caravanes transsahariennes © MyMoonSpot
Odyssée onirique sur les traces des caravanes transsahariennes © MyMoonSpot
Odyssée onirique sur les traces des caravanes transsahariennes © MyMoonSpot
Et si on bousculait, on rafraichissait ce marché de l’hôtellerie bien fatigué ?
Odyssée onirique sur les traces des caravanes transsahariennes © MyMoonSpot

Odyssée onirique sur les traces des caravanes transsahariennes

Pétri de la culture et de la douceur marocaine, Thierry Teyssier récidive avec un concept longuement muri, celui d’un road trip dans des maisons privées, aux confins du désert.

La prouesse de Thierry Teyssier est d’être pionnier dans une hôtellerie d’un nouveau genre… Réussir à implanter habilement ces maisons dans des lieux encore vierges de tout touristes. Mieux : ces maisons s’insèrent dans l’espace. Parce qu’elles sont ouvertes sur l’extérieur (toutes les portes des maisons sont méticuleusement ouvertes.

Le voyage, au sens des premiers écrivains voyageurs comme Nicolas Bouvier, prend alors tout son sens. Voyager, garder un œil ouvert sur le monde.

Et s’immerge dans un Maroc intime.
Odyssée onirique sur les traces des caravanes transsahariennes © MyMoonSpot

Odyssée onirique sur les traces des caravanes transsahariennes

Point de départ, Agadir. Point d’arrivée, Ouarzazate. Et une route qui ondule, ourlant le Sahara. L’idée était de créer un circuit itinérant qui chemine sur les traces des anciens caravaniers transsahariens qui transportaient or, sel ou pierres précieuses entre Marrakech et Tombouctou au Mali. Constituées de milliers de dromadaires, elles traversaient l’Atlas, puis le Sahara. Deux mois de marche pour franchir 2 000 kilomètres de désert en suivant les points d’eau des oasis.
C’est une partie de cette route que l’on vous propose de réemprunter.

Le premier spot est situé à 30 minutes d’Agadir dans une vallée somptueuse, la vallée des arganiers. Peuplée de centaines, de milliers d’arganiers, devenus une ressource majeure du Maroc.
Maison construite en respectant les traditions berbères, (plafonds en tataoui), délicatement campée au milieu du village. On est au cœur d’un spectacle incessant, défilé de chèvres, enfants rentrant de l’école, ânes allongés au milieu de la route…

Second spot, après 3 à 4 h de route, la palmeraie de Tighmert qui accueille la maison de l’Oasis. Maison de pisé dans un esprit très Out of Africa. A partir ce cette étape, vous êtes invité à gravir un promontoir rocheux, vestige d’un des plus anciens greniers collectifs à grains marocain.
Odyssée onirique sur les traces des caravanes transsahariennes © MyMoonSpot

Odyssée onirique sur les traces des caravanes transsahariennes

La dernière maison n’a de rouge que le nom. Imaginée à flanc de colline, dans un village rural, ultra authentique. Quasi désert. Campé au milieu d’un décor de Far West. Un canyon rouge terre, irrigué d’une palmeraie dans un village de femmes.

Qu’est ce que c’est un village de femmes ? Un bijou qui a été déserté par les hommes, partis travailler dans les grandes villes, Rabat, Casa… Restent femmes et enfants qui vivent dans la moiteur, à huis clos, en toute discrétion.
Je me délecte de cet esprit bout du monde, hors du temps.

Au cours de ce circuit, on comprend que le voyage peut, aussi, être une œuvre d’art : Avant de partir de la première maison, on est invité à troquer sa valise contre une malle qui nous suivra tout au long du périple, on quitte la maison avec un cahier pour retranscrire ses impressions, fortifié par quelques dattes et un lait d’amandes.
Tout au long du voyage, se succèdent mises en scènes inattendues, parenthèses romantiques, diners ou apéritifs éphémères, chaque envie peut devenir réalité d’un claquement de doigts, on vole de surprise en surprise. Magie d’un hôtelier transformé en metteur en scène d’une pièce qui est la votre.
Paysages sublimes, lunaires, ergs, canyons, gorges asséchées, oueds, étendues pelées, rasées par les vents et la sécheresse. Sensation que la route nous appartient. Sentiment de tutoyer l’absolu. Et puis, en toile de fond, ce Sahara, mythique. Ce désert, c’est d’ailleurs celui qui a a inspiré Antoine de Saint Exupéry dans l’écriture du Petit prince. Ce dernier faisait souvent escale a l’aéroport de Ouarzazate dans les années 30 lorsque les vols Casa/ Saint Louis du Sénégal étaient détournés d’Agadir pour cause de brouillard.
Réservez cette adresse en un clic sur le Travel Store MyMoonSpots.
Capucine Graby
Journaliste animatrice auteur BFM Business
Capucine Graby a travaillé en radio (BFM Business), presse écrite (le Figaro) et télévision (I Télé - Canal +). Elle est aujourd'hui chroniqueuse sur BFM Business et sillonne la planète pour dénicher des adresses et des expériences exceptionnelles pour son travel store : MyMoonSpots.com

Lire également

Crédits photo : MyMoonSpot
Partager :
Article paru dans le numéro #121 RENTRÉE
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
Odyssée onirique sur les traces des caravanes transsahariennes à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.