Fermer
Emmanuel Brousse
À savoir | 9 oct.
3 mn
Le projet de Google pour la maison s'appelle... Home. Tout simplement. Et exploite énormément l'intelligence artificielle, coqueluche du moment des géants du web. Concrètement, le système proposé par Google repose sur une sorte de cône blanc facturé 129 dollars.

Dans cet engin, on trouve des micros, des haut-parleurs et de quoi communiquer avec tous les objets connectés du foyer : télévision, chaîne hi-fi, voire radiateurs, éclairage... Le but étant de pouvoir contrôler tout cela avec sa voix grâce à la formule magique « OK, Google ».

Vous voulez préchauffer le four pour faire un clafoutis ? « OK, Google, préchauffe le four à 180°C. » Vous voulez écouter le dernier album de Céline Dion ? « OK, Google, passe le dernier album de Céline Dion. » Bref, la liste peut s'étendre à l'infini et dans les plans de Google, Home et ses successeurs deviendront l'interface principale des loisirs et du quotidien.

Un concept capable de faire gagner beaucoup de temps mais qui soulève malgré tout de nombreuses questions relatives à la vie privée puisque Google Home « entendra » toutes les conversations de la maison pour y dénicher celles qui lui sont adressées. Et toutes ces données seront traitées bien loin du cadre familial, dans les serveurs de Google à des milliers de kilomètres.

L'entreprise a bien sûr anticipé la question et a assuré lors de sa keynote que « Home » ne traitera les informations qu'une fois les mots « OK, Google » entendus et que tout le reste ne sortirait pas du salon.

Que le public apprécie ou non ces nouvelles applications de la nouvelle technologie, les équipes de recherche sont déjà bien lancées sur la question. Google n’est d’ailleurs pas le seul des GAFA a y avoir pensé : Amazon planche également sur un assistant domestique, Amazon Echo, qu'on peut appeler en prononçant son doux nom d'« Alexa » et qui réagit lui aussi avec tous les objets connectés de la maison. Allons-nous ponctuer toutes nos phrases d'« Alexa » ou d'« OK Google » dans les années à venir ?
Crédits photo : DR
Partager :
Article paru dans le numéro #126 PRESCIENCE
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
Google s'invite à la maison à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.