Fermer
Emmanuel Brousse
News | 21 mai
8 mn

Oui, la pop coréenne peut être pire que l'Eurovision
8 titres de K-pop à écouter à vos risques et périls !

Pungdeng-E (풍뎅이) © Pungdeng-E (풍뎅이)

TAEYEON (feat Verbal Jint) 태연_ I

Cette vidéo mielleuse met en scène Taeyeon, chanteuse principale du très populaire groupe Girls Generation. On la voit en train de travailler dans un bar, puis le quitter précipitamment en piquant la voiture de son patron (n'essayez pas ça en vrai) qui proteste vaguement. Elle part ensuite dans un délire champêtre façon Heidi et fait des bisous à des papillons nimbés de lumière. Niveau musical, ça ressemble à du mauvais Avril Lavigne saupoudré d'un peu de Rap et de braillements tout à fait désagréables.

 Note du jury : 1,5/10 (jolis paysages)

Pungdeng-E (풍뎅이) 삐삐빠빠

Après le désolant spectacle champêtre offert par Taeyeon et ses paysages suisses dignes d'une pub Milka, voici une autre vidéo dans la même veine. Le groupe Pungdeng-E a néanmoins le mérite de l'humour et propose un clip avec trois fermières nunuches dont le look semble se situer quelque part entre les Deschiens et Fifi Brindacier. La fin réserve son grand moment de n'importe quoi avec une balade en cabriolet dans le ciel à côté d'un 747. Quant à la musique, elle est aussi entraînante qu'horripilante.

 Note du jury : 2/10 (un effort sur l'humour)

Madtown – Yolo

Si vous faites partie des gens qui aiment regarder des Coréens habillés avec un assortiment de toutes les fringues les plus laides du Kiabi le plus proche de chez vous et que vous appréciez la chanson à texte composée à 90 % du terme « yolo », alors le groupe Madtown a tout pour devenir votre référence musicale numéro 1. Dans le cas contraire, vous devriez éviter ce clip à tout prix et dénoncer à la police toute personne qui tenterait de vous envoyer un lien vers cette aberration sonore.

 Note du jury : 0,3/10 (utilisation judicieuse du gel pour cheveux)

GPBASIC(지피베이직) _ Pika-Burnjuck(삐까뻔쩍)

Quelque part en Corée, un producteur a estimé que ça pourrait être pas mal de faire danser un groupe de filles de 17 ans sur une instru à mi-chemin entre la rave-party et David Guetta. Puis de les faire rapper, de rajouter un refrain dont les paroles sont « pika pika pika pika burnjuck ! ». Puis de leur rajouter des uniformes nazis.
Pourquoi pas après tout ? Ce groupe a également fait une vidéo où les filles dansent dans une boîte en carton où il est inscrit la recette en français de la Charlotte de Noël à la crème de marrons, alors au point où il en est...

 Note du jury : 0,88/10 (pika pika pika )

WA$$UP - Fire

Pour bien mesurer la médiocrité de cette vidéo musicale, il faut parvenir à détacher son attention pour ne pas être accaparé par les effets spéciaux terriblement cheap et la piètre qualité globale de la production. Ce n'est qu'en réussissant ce tour de force que le spectateur masochiste pourra faire abstraction du visuel pour se concentrer sur la calamité que constitue la musique.
La langue française est trop pauvre pour décrire l'abîme mélodique dans laquelle plonge joyeusement le groupe Wa$$up. S'il fallait vraiment trouver une comparaison qui rende justice à tout cela, disons que cela ressemble à la superposition de n'importe quelle mauvaise chanson de K-Pop avec les trois pires hymnes de coupe du Monde de foot.

 Note du jury : 0,2/10 (pour l'aspect amateur)

JYJ - Ayyy Girl 

Nombre de vidéos de K-Pop ont un aspect humoristique qui peut les rendre sympathiques si on met de côté le désastre musical. Mais pas celle-ci. On a là affaire à un boys band composé de jeunes kékés « ombrageux et mystérieux » qui offrent une prestation pour le moins embarrassante dans un décor en images de synthèse vraisemblablement tiré d'une production grandiose comme Le choc des Titans. Il y a du chant mièvre rehaussé à l'autotune, des couplets rappés qu'on a bien du mal à prendre au sérieux et des chorégraphies qui rappellent les heures les plus sombres de notre histoire musicale. Le clip s'achève sans prévenir sur une scène où un temple grec s'effondre en même temps que les dernières illusions de l'infortuné spectateur.

 Note du jury : 0/10 (rien à garder)

술탄 오브 더 디스코 (Sultan Of The Disco) - 웨ㅔㅔㅔㅔ (feat. Black Nut)

Le début de ce clip commence comme un documentaire sur le Népal. Puis, au bout de quelques instants, tout part en vrille et on se retrouve dans une sorte de Gangnam Style low-cost avec un petit gros portant successivement un bob doré et une chemise Mickey. Ce personnage inquiétant émet des bruits similaires au cri du canard et se met à manger du savon sans la moindre raison pendant qu'un de ses acolytes coiffé d'un casque gaulois acheté à la boutique du Parc Astérix fait semblant de jouer de la guitare.
Naturellement, la musique est atroce.

 Note du jury : 1,5/10 pour le second degré

Hitchhiker 히치하이커_11(ELEVEN)

Voilà un clip qui a probablement causé à lui seul la mort d'un bon millier d'épileptiques. Tout est abominablement laid et une flopée de personnages mal incrustés dansent sur des décors tels que le rayon chips d'un supermarché coréen ou la devanture d'un kebab. La musique est constituée de 4 minutes de cris d'Indiens passés à la moulinette digitale. Difficile de justifier l'existence de cette vidéo qui sort vraisemblablement du cerveau malade d'un Coréen tombé dans une marmite de soupe aux champignons hallucinogènes.

 Note du jury : 10/10 (le passage où un canard en .jpg traverse l'écran à 2:03 est magique et donne à lui seul une bonne raison d'exister à ce clip)
Crédits photo : Pungdeng-E (풍뎅이), BIGBANG - 뱅뱅뱅
Partager :
Article paru dans le numéro #112 SPÉCIAL CORÉE
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
Oui, la pop coréenne peut être pire que l'Eurovision à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.