Fermer
Théo Siffrein-Blanc
À savoir | 21 juin
5 mn

5 startups alimentaires à suivre
Food tech, agro tech ou e-commerce alimentaire : notre sélection de startups à fort potentiel.

French Touch : 5 startups alimentaires à suivre © DR
Porté entre autres par l’essor de la livraison à domicile, l’écosystème des startups alimentaires connaît une croissance fulgurante, à l’instar de Frichti qui a levé 12 millions d’euros en mars dernier après seulement sept mois d’existence. Au premier trimestre 2016, les pépites du secteur ont levé près de 30M €. Un record en France. Signe de cet engouement, de nouvelles structures d’accompagnement émergent, comme l’incubateur Smart Food Paris, lancé par la ville de Paris le 13 juin dernier. Voici 5 startups à surveiller comme le lait sur le feu.
French Touch : 5 startups alimentaires à suivre - Thé Box © DR

French Touch : 5 startups alimentaires à suivre - Thé Box

Thé Box

Depuis MyLittleParis, le modèle des box par abonnement a été étendu à différents domaines (produits du terroir, vin, chaussettes) avec un succès inégal. Créé en 2012, Thé Box propose chaque mois des thés issus de maisons traditionnelles comme Damman Frères ou Palais du thé, ou plus confidentiels comme Tamayura, L’Autre Thé ou Tea Tox.

Autofinancé et rentable depuis sa création, la startup a levé 1 million d’euros auprès de Weber Investissements, holding de la Financière de L’Échiquier. L’entreprise revendique 10 000 abonnés, 90 000 clients sur son e-shop et affiche un chiffre d’affaires de 1,8 million d’euros en 2015, en croissance de 50 % chaque année.
 Thé Box

French Touch : 5 startups alimentaires à suivre - Le Chocolat des Francais © DR

French Touch : 5 startups alimentaires à suivre - Le Chocolat des Francais

Le Chocolat des Français

C’est en école d’art que se sont rencontrés les deux fondateurs, Matthieu Escande et Paul-Henri Masson. Ils avaient créé un club de chocolat durant leur scolarité, et ont finalement décidé de conjuguer leur passion pour lancer Le Chocolat des Français. Le signe distinctif de leurs tablettes : chacune est illustrée par un artiste de renom issu de la BD, de l’illustration ou de la peinture. Garantis 100 % pur beurre de cacao naturel, sans huile de palme ni conservateurs, les tablettes ont emporté le titre de Meilleur Espoir du Salon du Chocolat de Paris.

La marque artisanale a bouclé en mai sa première levée de fonds de 500 000 euros auprès de business angels dont Kima Ventures. Déjà présente dans 200 points de vente répartis dans douze pays, cette levée doit permettre aux fondateurs de poursuivre leur expansion.
 Le Chocolat des Français

French Touch : 5 startups alimentaires à suivre - Food Me Up © DR

French Touch : 5 startups alimentaires à suivre - Food Me Up

FoodMeUp

En 2014, Sébastien Vassaux, le fondateur de FoodMeUp, quitte son job de consultant en stratégie pour monter une chaîne de boulangerie au Brésil. Il met alors au point un modèle pour évaluer la rentabilité de ses futurs recettes. Devant l’enthousiasme des professionnels du secteur et constatant le manque de solutions « web », il décide finalement de lancer la première solution SaaS dédiée à la gestion des recettes. L’outil de gestion (ERP) permet aux professionnels de la gastronomie d’organiser le planning et les stocks, de passer des commandes et d’accéder à de nombreux indicateurs et analyses. Incubée au Numa, la startup a levé 480k € et vient d’être sélectionnée par l’incubateur SmartFoodParis.
 FoodMeUp

French Touch : 5 startups alimentaires à suivre - Jimini's © DR

French Touch : 5 startups alimentaires à suivre - Jimini's

Jimini’s

Et si demain les criquets remplaçaient les chips à l’apéro? C’est le pari de Jimini’s qui propose depuis 2012 la première gamme d’insectes comestibles assaisonnés pour l’apéritif. La startup a depuis élargi sa gamme et propose désormais des barres à en-cas à base de farine de grillon. Suivant les traces d’Ynsect, qui avait levé 6,9M€ en 2014, la société prône la diversification des apports en protéines tout en pointant l’impact écologique positif que pourrait avoir la consommation d’insectes.

La lauréate du prix Moovjee en 2015 a également intégré Smart Food Paris et devrait procéder à une première levée de fonds dans les prochains mois. Ayant ouvert depuis peu un bureau à Londres, la société veut accélérer ses activités d’export.
 Jimini’s

French Touch : 5 startups alimentaires à suivre - Algama © DR

French Touch : 5 startups alimentaires à suivre - Algama

Algama

Après les insectes, les algues. Ou plus précisément une micro-algue, la spiruline, aux nombreuses vertus : elle contient jusqu'à 70 % de protéines, des vitamines en grande quantité et des oligo-éléments. C’est le produit miracle d’Algama qui a lancé Springwave, une boisson antioxydante et revitalisante à base de spiruline donc. La boisson, distribuée dans les hôtels haut de gamme du groupe Accor a obtenu deux prix de l’innovation.

Depuis, Algama a également lancé une mayonnaise à base de micro-algues sans allergène, convenant aux végétariens, aux végétaliens et aux allergiques à l’œuf. Financée initialement à hauteur de 25 000 € par les business angels Xavier Niel, Jacques-Antoine Granjon et Marc Simoncini, la société a bouclé un premier tour de table à 3,5 millions d'euros via Horizons Ventures. Ces fonds vont lui permettre d’industrialiser ses micro-algues et de conquérir les Etats-Unis, où elle a ouvert son premier bureau.
 Algama

Crédits photo : DR
Partager :
Article paru dans le numéro #117 INFLUENCE
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
5 startups alimentaires à suivre à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.