Fermer
Plur.is
À savoir | 2 juillet
5 mn

Obey Giant mobilise toutes ses couleurs pour sauver la Terre
Earth Crisis, son manifeste graphique en défense de la planète, s'expose à la Galerie Itinerrance et sort dans un somptueux beau livre.

Obey : What is The Cost Of Oil © Harsin Isabelle / SIP
Obey : What is The Cost Of Oil
Obey © Harsin Isabelle / SIP
Obey
Obey - Palace of Power” ambitionne de représenter la suprématie de l’or noir et l’importance de celui qui le détient. © Harsin Isabelle / SIP
Palace of Power ambitionne de représenter la suprématie de l’or noir et l’importance de celui qui le détient.
Obey - Black Gold © Harsin Isabelle / SIP
Obey - Black Gold
Obey - Unspecified © Harsin Isabelle / SIP
Obey - Unspecified
Obey - Fruits Of Our Labor © Harsin Isabelle / SIP
Obey - Fruits Of Our Labor
C'est l'un des plus grands noms du street art, mondialement connu grâce à l'affiche « HOPE » représentant Barack Obama, qu'il a créée pendant les élections présidentielles de 2008. Shepard Fairey, alias Obey Giant, expose ses œuvres à Paris en juin et juillet, à la galerie Itinerrance, de Mehdi Ben Cheikh, et les rassemble dans un très beau livre, qui offre un aperçu magistral de son talent. Influencé par le pop art, le constructivisme soviétique, ou encore la culture hippie, il détourne et moque les travers de l'époque, avec du punch et de l'humour, et met de la poésie dans la ville.
Obey - Sunsets Are To Die For © Harsin Isabelle / SIP
Obey - Sunsets Are To Die For
« Earth Crisis », le nom de l'exposition, marque une nouvelle étape dans le parcours d'Obey Giant. Elle s'inscrit dans la suite de sa dernière installation à Paris, en novembre 2015, pendant la COP21. Obey Giant avait suspendu à la Tour Eiffel une sphère de huit mètres de diamètre et lourde de plus de deux tonnes, sous les yeux des chefs d’État du monde entier. Une façon pour lui d'évoquer « la beauté de la planète », avec des éléments décoratifs rappelant les mandalas bouddhistes mais dont l'harmonie est perturbée par l'incorporation d'éléments dissonants, qui expriment les menaces sur l'environnement.
Obey - Save Petrol Burn Cars © Harsin Isabelle / SIP
Obey - Save Petrol Burn Cars
« Earth Crisis » veut interpeller le public sur la sauvegarde de la planète et la protection de l'environnement. « Je pense que l'art est un moyen d'éveiller les gens. Les installations, les fresques, les peintures et les impressions sont différents moyens de répandre l'idée que nous sommes face à une crise à l'échelle de la Terre », explique Obey Giant. Cela se traduit dans la dominante chromatique de ses œuvres, bleu et turquoise, censée rappeler aux visiteurs que « nous devons prendre soin de l'air, de l'eau et de la végétation ».
Pour accompagner l'exposition, il a peint trois immenses fresques dans le 13e arrondissement, Mecque du street art : « Dedicate Balance » au 60 rue Jeanne-d’Arc, « Liberté, égalité, fraternité », au 186 rue Nationale, et une sur la façade de la Galerie Itinerrance. « L'art peut créer des conversations là où d'autres médias échouent. Si un spectateur aime un de mes murs, s'il aime une installation, s'il aime mes œuvres, peut-être qu'il sera interpellé par le message que j'essaie de transmettre. Ces nouvelles œuvres se penchent et se fondent, sur mon engagement pour l'environnement depuis mes débuts. Je souhaite qu'elles interpellent visuellement et déclenchent la conversation nécessaire à propos de la protection de notre planète pour les générations futures. »
En parallèle de l'exposition, un livre-objet spectaculaire en deux volumes, le plus grand livre de street art du monde, retrace tout le travail d'Obey Giant en vingt-cinq ans d'engagement pour la planète, jusqu'à l’installation du globe sous la tour Eiffel. Les bénéfices iront soutenir l’association France Nature Environnement, porte-parole d’un mouvement de 3 500 associations environnementales.

Pour voir le travail d'Obey Giant

 Le site d'Obey Giant.
 Earth Crisis, exposition de Shepard Fairey, alias Obey Giant, à la Galerie Itinerrance, 7bis rue René Goscinny, 75013 Paris, du 24 juin au 30 juillet.
 Obey : earth crisis, de Shepard Fairey, Éditions Albin Michel, 2016, 126 p., 100,00 €.
Crédits photo : Harsin Isabelle / SIP
Partager :
Bonnes adresses
7 bis Rue René Goscinny
75013 Paris - France

+33 1 53 79 16 62
Article paru dans le numéro #118 SÉCURITÉ
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
Obey Giant mobilise toutes ses couleurs pour sauver la Terre à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Fermer
Bienvenue sur Pluris
Inscrivez-vous pour rejoindre
la communauté Pluris et recevoir chaque semaine le magazine.
Créer un compte avec un email
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.