Fermer
Sophie Colin
Entretien | 2 janvier
12 mn

« Nous partageons l’amour des savoir-faire français »
Réunir le meilleur de la French Touch : c'est le projet de Sandrine Bergerat et son frère Vincent, les fondateurs d'Ambassade Excellence, qui rassemble 40 marques françaises.

Réunir le meilleur de la French Touch : c'est le projet de Sandrine Bergerat et son frère Vincent, les fondateurs d'Ambassade Excellence, qui rassemble 40 marques françaises. Meuble Hervet Manufacturier 'Satellite'  © DR

Pluris – Pourquoi avoir créé Ambassade Excellence ?

Ambassade Excellence – Ambassade Excellence est née de notre amour partagé des savoir-faire français. Sandrine Bergerat, ayant longtemps travaillé au développement de marques françaises prestigieuses en Asie, a pu mesurer le rayonnement de l’excellence française hors de nos frontières. Vincent Bergerat, son frère, ayant quant à lui, travaillé dans la presse de mode et style de vie (co-fondateur du magazine Citizen K), a développé sa propre culture des marques françaises par goût du made in France de qualité. À commencer par le pull marin, qu’il porte en variant parfois les couleurs. Cette connaissance de longue date et le constat que ces savoir-faire français sont toujours plus appréciés loin de nos rivages et que des marques quasi inconnues en France connaissent un succès non négligeable loin d’ici, au Japon, ou ailleurs ont conduit à créer Ambassade Excellence.

Qui se cache derrière Ambassade Excellence ? Plus précisément derrière Hervet Manufacturier, Paulette Zoute, Delicate Run et Emilie Essel, qui sont quatre des 40 marques que vous présentez ?

 Hervet Manufacturier : Nous avions repéré très tôt Hervet Manufacturier sur Instagram. Nicolas et Cédric Hervet sont cousins et Normands, héritiers d’une tradition d’ébénisterie épanouie dans la famille depuis 4 générations, ça donne 38 ébénistes. L’une de leurs premières collaborations remonte à l’adolescence : la réplique de l’hoverboard de Marty McFly dans Back to the Future II, réalisé avec les outils de leurs pères. L’idée qui sous-tend leur monde est un retour vers le futur, matérialisé à chaque pièce que le duo créée et produit en petites séries. Nicolas Hervet, distingué de nombreuses fois pour l’excellence de son travail sur le bois, dirige la production, en Normandie, dans le respect méticuleux des techniques traditionnelles de l’ébénisterie, de la marqueterie et de la sellerie. Bois précieux, cuir pleine fleur, acier préfigurent un monde pérenne. Voyez le Module, sa robe d’ébène blanc et de cuir ; stèles de chêne, table surf laquée, yoyos en aluminium massif, skates… Le bureau revêtu de palissandre et cuir trônant au cœur d’un vaisseau interstellaire, escorté du majestueux Satellite – tout d’ébène blanc et de son – et du furtif Audiosatt (créations audiophiles équipées par Bose®). Le fauteuil spatial en cuir et noyer normand, la table basse réminiscente du Lunar Excursion Module en version extra-plate, la monolithique Arcade, enfin, et son jeu 8-bit sur écran vidéo : tout droit sortie de chez Flynn’s. et même, LE skate officiel des Daft, puisque Cédric Hervet n’est pas seulement diplômé de l’école Boulle, il est aussi directeur artistique pour les Daft Punk.

 Paulette Zoute : Paulette Zoute est née en 2012, pendant les vacances de trois jeunes filles. Pendant qu’Alix Veilhan dessine, Pauline Foussat et Jenna Renouard brodent en point arrière les dessins de leur meilleure amie. Pochettes, sacs, sweat-shirts, t-shirts, culottes… Et des collaborations prestigieuses : motifs pour La Prestic Ouiston (la marque de vêtements de luxe made in France), exposition à La Maroquinerie des pochettes de leurs disques préférés (Blondie, Bashung, Daho, Nomi, The Specials) brodées exclusivement en fil de coton DMC.

 Delicate Run : Si l’on considère le marché des sneakers et ses discours dominants, la délicatesse reste un immense territoire vierge, et pour cause, la basket lambda, vite faite et à peu de frais, génère invariablement une imagerie guerrière et une idéologie du dépassement de soi, elle-même dépassée. Tout, dans la fabrication (à Cholet) de cette chaussure Delicate Run la place, au dessus des autres. Chacune des (sept) étapes de sa fabrication est faite avec le plus grand soin, dans le même atelier, par des artisans détenteurs d’un savoir faire précieux. Les critères qui président au choix du moindre des matériaux qui la composent sont basés sur la qualité exceptionnelle de ce matériau, sa beauté, et rien d’autre. Les cuirs exotiques proviennent des meilleurs fournisseurs. Ces points primordiaux prennent forme en deux modèles marqués par la flamboyance des années 80 : La Manta, à laquelle son animal totem confère toute sa majesté et sa silhouette sur la pièce désignée sous le nom de “Talon haut”. La Vulture, plus nerveuse, arbore discrètement sur ses flancs une légère amorce d’enroulement vers le haut – en souvenir de l’aile du rapace qui l’inspira. Ces deux modèles sont exclusifs pour Ambassade.

 Emilie Essel : Émilie Essel est née Parisienne et artiste protéiforme. Après avoir accompli mille choses dans les années 1990, elle suit les cours de l’école de broderie Lesage, à Paris. Puis, un jour, elle embarque à bord du Transsibérien, saute dans le Transmongolien. Après un détour par le Tibet, elle rencontre à Chengdu, un groupe de brodeuses avec lesquelles elle échange conseils pratiques et bonnes histoires, le tout en langage des signes. Elle apprend, entre autres, à broder avec de la soie. Après Bangkok, qui lui sert de hub pendant ses années extrême-orientales où elle arpente et apprend, Émilie revient à Paris mais aussi Brighton. Depuis, elle se consacre à l’une de ses passions : la broderie de perles à la main (broderie de Lunéville). Ses travaux commencent par explorer les paysages stellaires, galaxies, nébuleuses, puis se plissent, se referment, deviennent des pochettes de soirée dont les motifs nous ramènent la luxuriance des jungles thaïlandaises. Dans sa maison-atelier, toujours accompagnée de ses myriades de perles et de paillettes qu’elle achète chez Fried Frères, fournisseur de Lesage, Émilie crée et brode ses pochettes de soirée, ses bracelets, et autres délicates créations, sous l’œil attentif d’Isidore, le chat.
Réunir le meilleur de la French Touch : c'est le projet de Sandrine Bergerat et son frère Vincent, les fondateurs d'Ambassade Excellence, qui rassemble 40 marques françaises. Pochette Emilie Essel 'Palanoir' © DR
Réunir le meilleur de la French Touch : c'est le projet de Sandrine Bergerat et son frère Vincent, les fondateurs d'Ambassade Excellence, qui rassemble 40 marques françaises. Sneakers Delicate Run  © DR
Réunir le meilleur de la French Touch : c'est le projet de Sandrine Bergerat et son frère Vincent, les fondateurs d'Ambassade Excellence, qui rassemble 40 marques françaises. Bureau Hervet Manufacturier  © DR
Réunir le meilleur de la French Touch : c'est le projet de Sandrine Bergerat et son frère Vincent, les fondateurs d'Ambassade Excellence, qui rassemble 40 marques françaises. Fauteuil Hervet Manufacturier  © DR

En quoi êtes vous French Touch, French Tech ou French Fab ? Et pourquoi ces marques-là le sont-elles ?

La French Touch et sa pérennité prennent naissance il y a très longtemps, dans la longue stabilité de la royauté en France. Le roi et la cour ont été en effet les premiers commanditaires de l’excellence made in France et ont participé activement à l’avènement et au développement de la plupart des métiers d’art. Les châteaux de Versailles et Fontainebleau, entre autres, en sont les témoins, ainsi que le palais du Louvre. Voyez Oriza L. Legrand, parfumeur de Louis XV en 1720 qui était installé au Louvre. Depuis, la relève a été assurée par diverses entités tant publiques que privées, nous en faisons partie. Le terme French Touch fait aussi référence à la vague électro française des années 90, et la musique est également infiniment précieuse à nos oreilles. Notre rayon d’action, outre le magazine digital dédié à l’excellence française, s’étend, via notre compte Soundcloud, à la scène musicale française, toujours aussi vive et incontournable. Outre Soundcloud, nous avons choisi, dès le début, il y a maintenant un an et demi, date de la mise en ligne de notre site, d’être présents et actifs sur les principaux réseaux sociaux de Tumblr à Instagram en passant par Pinterest, et même Facebook !

Quant à French Fab (Fab comme fabuleux ?), la fabrication est au cœur de nos préoccupations. La manière de fabriquer, qu’elle soit plusieurs fois centenaire ou née de la dernière pluie, se doit d’être irréprochable. Nous travaillons d’ailleurs avec quelques marques labellisées Entreprises du Patrimoine Vivant. D’autres se distinguent différemment, l’une d’elles est entrée récemment dans la sélection du très respectable Colin Peter Field, par exemple.

Pouvez-vous citer un ambassadeur de la French Touch et un lieu French Touch qui vous inspire particulièrement ?

Sophie Marceau, Marion Cotillard, Gaspard Ulliel ! Nous sommes tous ambassadeurs de la French Touch et ceux et celles que nous avons choisis et avec qui nous collaborons incarnent à leur manière très personnelle et différente cet esprit si particulier, issu de notre histoire et de notre géographie.

Les Daft Punk, Air, ou encore Cassius et Justice sont des poids lourds du rayonnement culturel français. Quant aux cinéastes, il faut remonter un peu plus loin dans le temps pour trouver une force équivalente, et la Nouvelle Vague et ses contemporains de Truffaut à Demy en passant par Resnais et Tati, restent très au-dessus du lot. Mais il faudrait citer les écrivain(e)s, les plasticien(ne)s, les chefs... Ils et elles sont des milliers !

Pour en savoir plus

Le site d’Ambassade Excellence
Crédits photo : DR
Partager :
Bonnes adresses
Fermer
« Nous partageons l’amour des savoir-faire français » à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.