Fermer
Julien Tissot
News | 5 avril
4 mn

Covid-19 : avec le confinement, les joueurs s’orientent vers les casinos en ligne
Au milieu du mois de mars, le gouvernement a décidé de la fermeture des établissements jugés non essentiels. Dans tous l’hexagone, les lieux de spectacles ont fermé leurs portes. Cette décision concernait aussi les casinos mais aussi les clubs de jeux qui se trouvent dans la capitale. Ce phénomène a entraîné une hausse considérable du nombre de joueurs sur le net.

Un confinement qui entraîne un regain du jeu en ligne
Depuis plusieurs années, plusieurs opérateurs de jeux en ligne se partagent le marché. Parmi les acteurs importants, on compte Winamax, un site de poker en ligne, dont Patrick Bruel a longtemps été actionnaire. Mais il y a aussi le mastodonte PokerStars ou encore Unibet ou PMU Poker. Ces sites proposent à la fois du poker et des paris sportifs. L’arrêt des compétitions sportives dû au confinement a provoqué une hausse des joueurs présents aux tables de poker. Beaucoup de joueurs se mettent aussi à ouvrir des comptes. En France, c’est l’ARJEL, l’autorité de régulation du secteur qui fixe les règles permettant d’ouvrir des comptes. Pour cela, vous devez recevoir des codes d’activation par la poste avant de pouvoir jouer véritablement. La procédure est assez stricte et il faut attendre un certain laps de temps.
Une offre large de casino en ligne
A noter que les jeux de casino en ligne en Europe profitent aussi de ce confinement. La fréquentation est en forte hausse. Sur ce secteur, il existe une offre d’ailleurs de plus en plus importante. La plupart de ces sites sont très ergonomiques et propose du Black Jack ou de la roulette. « Je joue depuis deux semaines au Black Jack et à la roulette et je m’éclate », explique Peter, un londonien de 27 ans qui travaille dans le secteur de la finance. C’est toujours très ludique. Jouer en ligne est un bon moyen de passer le temps et d’éviter de s’ennuyer. Au Black Jack, il faut faire preuve de stratégie pour obtenir un score se rapprochant le plus de 21 pour l’emporter face à la banque. Il faut être capable de garder les cartes distribuées ou d’en demander une supplémentaire si nécessaire.
Les établissements de jeux victimes du confinement
Les casions physiques et les clubs de jeux n’ont pas eu le choix. Ils ont dû fermer leurs portes sans réserve. Les dirigeants de ces établissements ont donc mis en chômage partiel leurs employés, notamment les croupiers. La trésorerie des casinos est donc mise à rude épreuve. De nombreux festivals de poker ont été annulés dans la foulée. C’est un impact non négligeable pour le secteur. Après le confinement, les joueurs se rendront à nouveau dans les casions et pourront s’amuser. Pour le moment aucune date de déconfinement n’a été communiquée.
Crédits photo :
Partager :
Fermer
Covid-19 : avec le confinement, les joueurs s’orientent vers les casinos en ligne à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Fermer
Bienvenue sur Pluris
Inscrivez-vous pour rejoindre
la communauté Pluris et recevoir chaque semaine le magazine.
Créer un compte avec un email
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.