Fermer
Eugénie Hériard-Dubreuil
Évasion | 2 janvier
5 mn

Etape 4 - Alta Vista
Chez Alta Vista, la viticulture est à la pointe de l’innovation et de la précision. Philippe Rolet, son directeur général, est intarissable sur son vignoble.

Pour Philippe Rolet, produire du vin est une seconde nature. Sa famille possède le domaine Rolet, un vignoble du Jura, depuis le XVIIe siècle. En 2003, il a été recruté par Alta Vista, propriété de la famille d’Aulan, qui produit également du tokay au Château Dereszla en Hongrie. Le domaine, alors en ruine, va connaître une véritable renaissance grâce à ce viticulteur rigoureux, aguerri aux méthodes commerciales et en perpétuelle quête de perfectionnement technique.

Côté vigne : viticulture de précision

Philippe Rolet distingue deux aspects dans le travail de la vigne, qu’il a élevé à un haut degré de sophistication. En premier lieu, l’irrigation : il adapte le stress hydrique au stade d’évolution de la plante. A la saison de la floraison, par exemple, la vigne a besoin de toute sa force et ne subit aucun stress ; juste après, en revanche, elle est sous-alimentée en eau afin que les grains restent réduits et que le ratio peau/jus soit important.
Mais comment mesurer le stress hydrique ? La démarche d’Alta Vista ne laisse pas de place à l’à-peu-près : partant du constat qu’il y a moins d’évaporation dans une vigne stressée, et qu'elle reste plus chaude (la feuille peut connaître une variation de chaleur de 20 degrés en fonction de l’évaporation), les viticulteurs mesurent la température de la feuille et évaluent le niveau de restriction à apporter.
Second aspect : la différenciation des ceps au sein d’une même parcelle. Les variations de qualité de sols et de sous-sols impliquent des temps de photosynthèse et de maturation différents, à quelques mètres près. Pionnier en la matière, Alta Vista utilise depuis 2006 des images satellite pour mesurer les spectres infrarouge et ultra-violet de la vigne : ces indicateurs de la photosynthèse permettent de distinguer les plantes en fonction de leur vigueur et d'établir un calendrier de vendanges échelonné, zone par zone, pour unifier la qualité des raisins.

Côté chais : les secrets du magicien

« Dans notre cave, nous réalisons un travail de haute couture », affirme Philippe avec fierté. Celle-ci contient en effet trois fois plus de cuves que la normale, afin d'affiner l'assemblage en fonction des zones que le satellite a permis de définir.
Si les tanks en béton sont de forme cubique et non pas ronde, ce n’est pas seulement pour le style, mais pour maintenir le jus en contact avec une plus grande surface du « chapeau », c'est-à-dire l’agglomération de peau et de pépins qui se forme au sommet du jus et qui donne au vin son goût et ses tanins.
Toujours avide de faire avancer la technologie, Philippe Rolet a également fait d’Alta Vista un des 300 domaines pilotes dans le monde qui collaborent avec le CNRS pour évaluer les impacts du changement climatique sur la viticulture.
Enfin, Alta Vista est le plus gros projet d'Argentine à être certifié par Fair Trade, un label de commerce équitable. Un avantage commercial qui lui confère un poids certain dans les négociations avec de grandes enseignes de distribution.
Crédits photo :
Bonnes adresses
Alzaga 3972
Chacras de Coria, Luján de Cuyo
Mendoza - Argentine
Article paru dans le numéro #7 VOEUX
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
Etape 4 - Alta Vista à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.