Fermer
Raphaëlle Choël
News | 10 février
5 mn

Des baobabs à Singapour
Le nouveau parc Gardens by the bay de Singapour, ville lumière en perpétuelle mutation, est une stupéfiante prouesse architecturale, comme si la forêt partait à la conquête de la ville.

« Gardens by the Bay », c'est un parc fantastique situé en plein cœur de Singapour, sur des terrains gagnés sur la mer, et bourré de technologie. Bien plus qu'un énième jardin dans la ville, il vise à faire de la ville-État une ville dans un jardin ! À terme, le parc rassemblera trois jardins, sur une superficie totale de 101 hectares. Première étape de cet ambitieux projet, Bay South, jardin vibrant de 54 ha dessiné par le cabinet de paysagistes anglais Grant Associates, présente la crème de la crème de l’horticulture tropicale, avec de nombreuses attractions.
Le Flower Dome est une serre majestueuse qui sur 1,2 ha abrite pléthore de compositions thématiques : baobabs, oliviers, palmiers, érables, tulipes. À chaque lieu sa végétation, et la sélection change périodiquement.
Le conservatoire Cloud Forest présente sur 0,8 ha une série d’espèces et de plantes issues des climats montagnard, méditerranéen, et subtropical. Des cascades d'eau en jaillissent, et de la brume s'en échappe pour rafraîchir les visiteurs qui entreprennent de le visiter.
Une forêt entoure ces dômes, elle est constituée de 18 Supertrees et du magique Supertree Grove, un ensemble d’arbres métalliques de 25 à 50 m de hauteur. Véritables jardins verticaux sur lesquels poussent fougères et fleurs tropicales, ces arbres ont également une vocation écologique : certains sont équipés de cellules photovoltaïques qui récupèrent l’énergie solaire pour éclairer le jardin la nuit, d’autres assurent la ventilation des conservatoires. Le soir les Supertrees s’illuminent en musique autour d’un son & lumières chorégraphié pour offrir à la ville son plus bel habit de lumière, et au jardin, un délicieux petit goût de magie.
Heritage Gardens raconte l’histoire, la culture et l’héritage colonial des principaux groupes ethniques de Singapour en quatre jardins : le jardin indien célèbre un art populaire local (le kolam) ; un jardin chinois sublime les minéraux, l’eau et la végétation ; un jardin malais évoque un village traditionnel (kampong) ; enfin, le jardin colonial raconte les épices.
Le World of Plants, autre collection de six jardins, est un hommage à la biodiversité horticole. Palmiers, fleurs, fruits, faune et flore, les forêts tropicales n’ont plus de secret pour ses visiteurs.
Les deux lacs Dragonfly & Kingfisher assurent une filtration naturelle du parc. Les eaux du jardin sont captées par ce système, puis purifiées par des plantes aquatiques avant d’être rejetées dans un réservoir adjacent. Elles servent également à irriguer le jardin, pour le plus grand bonheur des libellules et des poissons qui participent à leur tour au bon fonctionnement d’un écosystème sain.
Dans le Far East Organization Children’s Garden, les enfants explorent la nature autour de jeux d’eaux, de cabanes et de ponts suspendus, tout en se confrontant aux défis des aventures en forêt.
Pour compléter cette expérience horticole unique, on peut aussi se restaurer en haut d’un arbre de Supertree Grove, au cœur du Flower Dome ou dans les 1001 petits recoins de ce mythique Gardens by the Bay. Au total dix lieux de restauration, dont un « food court » dans la grande tradition singapourienne qui rassemble une dizaine de petits stands de spécialités locales.
Crédits photo :
Bonnes adresses
18, Marina Gardens Drive
018953 Singapour - Singapour
Article paru dans le numéro #11 DÉMESURE
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
Des baobabs à Singapour à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.