Fermer
En parcourant l’éblouissant Big book of magic paru il y a quelques semaines, et si incroyablement illustré, on découvre à quel point la vie dans les siècles qui nous ont précédés était imprégnée de mystifications, d'enchantements et d’illusions.

Mais notre époque rationnelle et désabusée s’est-elle vraiment débarrassée des illusions ? Pas sûr. Internet et Photoshop ont remplacé avec efficacité les mystificateurs d’antan.

Les illusions, l'artiste chinois Liu Bolin connaît lui aussi : partout où il va, à Pékin, New York ou Paris, il joue au caméléon pour se fondre spectaculairement dans le décor, en réaction aux abus de pouvoir du régime politique chinois.

Encore plus impressionnants, les designers culinaires s’associent aux Chefs pour tromper nos sens, et révéler les qualités dissimulées des produits. Leur dextérité nous a littéralement envoûtés. « Comment pourrions-nous nous passer de l’art et du fou ? », se demandait Nietzsche sur les bénéfices de l’illusion dans l’art.


Laissez bercer vos sens de douces illusions dans ce numéro en trompe-l’œil.

Articles parus dans ce numéro
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.