Fermer
Taillevent
Dégustation à l'aveugle
au Taillevent
La cave du Taillevent, l’une des plus prestigieuses du monde, est un trésor de 3000 grands crus, cultivés patiemment pour être proposés à leur sommet. Tout amateur de grands vins rêve d'en déguster quelques bouteilles.
Taillevent
Les quatre sommeliers du Taillevent et du Domaine les Crayères se sont pliés à l’exercice délicat de la dégustation à l’aveugle, dans le cadre du prestigieux Salon Saturne, au premier étage du Taillevent. Au programme : 3 vins blancs, 3 vins rouges, et un vin d’exception.
  • Pierre Bérot
    Chef sommelier au Taillevent
  • Stéphane Jan
    Chef sommelier au Taillevent
  • Philippe Jamesse
    Chef sommelier du Domaine les Crayères
  • Nicolas Munari
    Chef Sommelier des
    Caves Taillevent
Tout amateur de grands vins rêve de déguster quelques-unes des bouteilles du Taillevent. Sa cave, l’une des plus prestigieuses du monde, est un trésor de 3000 grands crus, cultivés patiemment pour être proposés à leur sommet. Ce rêve, Pluris l’a réalisé, en organisant une dégustation à l’aveugle avec les sommeliers du Taillevent, dans le décor du prestigieux Salon Saturne, l’ancienne chambre à coucher du Duc de Morny. Là, sous les élégantes boiseries de chêne d’époque Louis XVI, les maîtres d’hôtel ont disposé les vins et les verres sur une table, ainsi qu’un seau pour recracher. Au préalable, ils avaient carafé les vins pour qu’aucune bouteille, ni aucune étiquette ne trahisse leur origine.
Les trois candidats se tiennent sagement debout autour d’une seconde table. Il y a Pierre Bérot, directeur du département vin de la Maison Taillevent, Philippe Jamesse, chef sommelier du Domaine les Crayères, et Stéphane Jan, chef sommelier au Taillevent. Nicolas Munari, chef sommelier des Caves de Taillevent, orchestre la cérémonie qui se déroule en trois étapes : les vins blancs, les vins rouges, et un vin d’exception. En tout, sept grands vins extraits de la fabuleuse cave du Taillevent.
C’est parti ! Sept fois de suite, Nicolas Munari distribue les verres aux sommeliers. Sept fois de suite, ceux-ci exécutent les mêmes gestes. Chacun examine d’abord les robes : une robe rouge foncé signale une région très ensoleillée, tandis que la belle couleur rubis annonce un vin du nord. Puis vient le premier nez pour reconnaître l’acidité, la fraîcheur ou la puissance épicée. D’un geste de la main, on fait tourner le verre, on hume à nouveau, et mille autres parfums envahissent les cerveaux : des agrumes ? des senteurs florales ? des fruits confits peut-être ? En bouche, les notes se précisent : le côté crémeux, la violette, le coing, les pétales de rose, ici du calcaire, là du silex, et on jauge le sucre.
Au début la nervosité est palpable et Nicolas détend l’atmosphère avec une bonne humeur contagieuse. C’est que la dégustation à l’aveugle n’est pas un exercice simple, avouent de concert les trois sommeliers, même avec leur solide expérience.

On tâtonne un peu sur les vins blancs, les cépages et les régions d’origine : Bourgogne, Val-de-Loire, Jura ? Mais c’est avec les vins rouges que les talents éclatent, et les réponses fusent ! Mention spéciale à Philippe Jamesse, qui retrouve le Clos Vougeot du domaine Méo Camuzet, en Bourgogne, à une vitesse qui bluffe l’assistance !

Déguster, c'est entrer en conversation avec le vin,
écouter ce qu'il raconte.
Comment expliquent-ils leur succès ? « C’est avant tout une question de mémoire », confesse Philippe Jamesse, pas peu fier. « On doit se souvenir en permanence de tout ce qu’on goûte, noter les sensations avec précision pour bien conserver la photographie du moment. »
Entre deux verres, les sommeliers évoquent leur métier. « Déguster, c’est entrer en conversation avec le vin, écouter ce qu’il raconte », dit joliment Stéphane Jan. « On fait le tour du monde en restant assis à une table », poursuit Philippe Jamesse. « Et le plaisir est plus intense quand on connaît bien les lieux des vins que l’on goûte. » Et que pensent-ils de la sélection de Nicolas Munari ? « Elle est excellente », admet Pierre Bérot. « Les vins choisis étaient très représentatifs de leur cépage et de leur terroir. » Mais les trois sommeliers sont unanimes : l’important dans la dégustation n'est pas de briller, mais de savoir distinguer le bon du mauvais, et surtout de prendre du plaisir.
Rencontre
  • Thierry Gardinier
    Taillevent
  • Thierry Oriez
    Président-directeur général
    de Christofle
Lire la rencontre
Le Film
Les quatre sommeliers du Taillevent et du Domaine les Crayères se sont pliés à l’exercice délicat de la dégustation à l’aveugle, dans le cadre du prestigieux Salon Saturne, au premier étage du Taillevent. Au programme : 3 vins blancs, 3 vins rouges, et un vin d’exception.
Les vins
Vins blancs
• Bordeaux : Château Carbonnieux 2010, Pessac-Léognan
Prix de vente : 41 € TTC
Nez agrumé, fraîcheur, rondeur, avec des notes de coing.
• Val de Loire : Blanc Fumé de Pouilly 2007, Domaine Dagueneau
Prix de vente : 66 € TTC
Notes florales et végétales, nez plus net, plus incisif, bouche peu gourmande, du volume et de la minéralité.
• Bourgogne : Puligny-Montrachet « Perrières » 2008, Domaine E. Sauzet
Prix de vente : 79 € TTC
Côté crémeux, plus gras, un peu lacté, acidités molles.
Vins rouges
• Vallée du Rhône : Côte-Rôtie Collection Taillevent 2010, Domaine J.-M. Gerin.
Prix de vente : 48 € TTC
Vin croquant, gourmand, nez de petits fruits, plus sombres, bouche épicée, avec des notes de menthol, de poivre et de violette.
• Bordeaux : Château Phélan Ségur 2006, Saint-Estèphe
Prix de vente : 59 € TTC
Vin encore jeune aux tanins prometteurs, caractéristique de Saint-Estephe. Notes fruitées très agréables.
• Val de Loire : Clos Rougeard, Les Poyeux 2006
Prix de vente : 64 € TTC
Sa palette végétale contient un peu d’orange, des fruits rouges, et des pétales de rose. À boire seul.
• Bourgogne : Clos Vougeot 2006, Domaine Méo Camuzet
Prix de vente : 241 € TTC
Vin très juteux, côté acétique, goût de fruits très confits. Puissance et finesse. Un régal.
Crédits photo :
Fermer
Dégustation à l'aveugle au Taillevent à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Fermer
Bienvenue sur Pluris
Inscrivez-vous pour rejoindre
la communauté Pluris et recevoir chaque semaine le magazine.
Créer un compte avec un email
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.