Fermer
Tiphaine Illouz
À savoir | 22 sept.
4 mn

Luxe, figuration, perfection
Camille Toupet capture l’essence des marques pour en cultiver le sens.

Camille Toupet Luxe, figuration, perfection
Design Joaillerie Marques singularité © Camille Toupet
Camille Toupet Luxe, figuration, perfection
Design Joaillerie Marques singularité © Camille Toupet
Camille Toupet Luxe, figuration, perfection
Design Joaillerie Marques singularité © Camille Toupet
Son « terroir d’origine », c'est celui du stylisme et de la mode. Puis, appelée par la beauté des pierres, elle a vogué vers le monde du bijou : c’est une exposition consacrée à Jean Schlumberger, designer de bijoux pour Tiffany & Co, qui l’y a poussée. « Le bijou est synonyme de perfection et représente un monde inaccessible fascinant à approcher », confie Camille Toupet, styliste accessoires chez Rochas, puis maroquinerie chez Loewe.
Elle conseille aujourd’hui les marques sur leur identité, qu’elle traduit en collection de produits. Pour Dinh Van, elle a crée « Seventies », une collection inspirée d’un anneau ressort de porte-clé industriel devenu une icône de la marque. « « Seventies » renoue avec l’idée du détournement chère à Jean Dinh Van, respecte la philosophie de la maison autour d’un luxe simplifié, non ostentatoire et symbolique, et se traduit par ses codes esthétiques propres, notamment le plat et la symétrie. »
Pour arriver à l’objet juste, celui qui respecte le passé d’une maison tout en l’ancrant dans le présent et dans une stratégie future, « il est nécessaire de s’immerger le plus possible dans ses archives, et d’observer beaucoup. La création est un métier d’œil, mais aussi une construction intellectuelle. »

RECREER LA SINGULARITE

Toute création signe la rencontre entre deux singularités, celle de la marque, et celle du créateur : « Il s’agit de passer ses propres goûts au filtre de ce qui constitue l’essence d’une marque, cette histoire unique qui crée sa singularité. »
Pour Boucheron, « marque extrêmement figurative esquissant une femme séductrice, orientale et lettrée maniant le mystère et le secret », dont elle a été directrice de la création, elle a retravaillé la figure mythique du serpent, et créer les pompons autour du « caché-montré », clin d’oeil à l’histoire de la famille Boucheron, drapiers avant d’être joailliers.
Pour Harry Winston, elle a mis en scène le ballet lunaire ou la rencontre de deux lunes en diamant, l’une blanche, l’autre noire, dans la montre « Lady 2 » à complication « phase de lune ». « Tant que le projet n’est pas juste, je cherche », explique-t-elle. « Puis l’objet s’impose comme une évidence, et j’en suis instantanément convaincue. Pour cela, il faut laisser les choses décanter, avoir l’espace temporel pour oublier le projet dans un coin et le faire travailler inconsciemment, malgré soi. »
Camille Toupet décline aussi sa démarche autour de la mise en valeur d’objets signant l’habillage « Midnight Gold » pour Moët et Chandon, manière de magnifier la fête et de mettre en valeur la cravate, signe de reconnaissance de la marque, et des mises en scène de vitrines. « Conçues comme des fenêtres créatives chez Cartier, j’ai travaillé la vitrine autour des ateliers et de l’écrin guirlande en utilisant le plâtre, le matériau utilisé pour mettre au point les bijoux. »
Dernièrement, elle a signé le bracelet « June », un objet connecté comme un diamant aux multiples facettes, créé pour mesurer le niveau d’ensoleillement capté par la peau.
Crédits photo : Camille Toupet
Bonnes adresses
9 rue Saint-Fiacre
75002 Paris - France
Article paru dans le numéro #36 ÉQUIPAGES
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
Luxe, figuration, perfection à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Fermer
Bienvenue sur Pluris
Inscrivez-vous pour rejoindre
la communauté Pluris et recevoir chaque semaine le magazine.
Créer un compte avec un email
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.