Fermer
Timothée de Rauglaudre
News | 25 mai
3 mn

Avant qu'elles ne disparaissent
Elles, ce sont les dernières tribus indigènes, immortalisées dans un livre splendide.

Dernières tribus indigènes, démarche ethnographique, Before They Pass Away, Jimmy Nelson, photographe anglais © Jimmy Nelson
Dernières tribus indigènes, démarche ethnographique, Before They Pass Away, Jimmy Nelson, photographe anglais © Jimmy Nelson
Dernières tribus indigènes, démarche ethnographique, Before They Pass Away, Jimmy Nelson, photographe anglais © Jimmy Nelson
Dernières tribus indigènes, démarche ethnographique, Before They Pass Away, Jimmy Nelson, photographe anglais © Jimmy Nelson
Dernières tribus indigènes, démarche ethnographique, Before They Pass Away, Jimmy Nelson, photographe anglais © Jimmy Nelson
Dernières tribus indigènes, démarche ethnographique, Before They Pass Away, Jimmy Nelson, photographe anglais © Jimmy Nelson
Dernières tribus indigènes, démarche ethnographique, Before They Pass Away, Jimmy Nelson, photographe anglais © Jimmy Nelson
Dernières tribus indigènes, démarche ethnographique, Before They Pass Away, Jimmy Nelson, photographe anglais © Jimmy Nelson
Dernières tribus indigènes, démarche ethnographique, Before They Pass Away, Jimmy Nelson, photographe anglais © Jimmy Nelson
Dernières tribus indigènes, démarche ethnographique, Before They Pass Away, Jimmy Nelson, photographe anglais © Jimmy Nelson
Dernières tribus indigènes, démarche ethnographique © Jimmy Nelson
Les Nénets sont des gardiens de troupeaux de rennes qui migrent à travers la péninsule de Yamal, au nord de la Sibérie, où les températures vont de -50° C en hiver à +35° C en été. La tribu des Mursi habite dans la vallée du Grand Rift, au Kenya, où elle vit encore de l’agriculture et de l’élevage. Quant aux Rabari, ils auraient émigré du plateau iranien il y a 1000 ans et vagabondent aujourd’hui à travers les déserts et les plaines du Gujarat et du Rajasthan.
Jimmy Nelson
Ces tribus indigènes, le photographe anglais Jimmy Nelson les a immortalisés avec une trentaine d’autres, « dans leur ethnicité fantastique », selon ses mots. Voyageant de la Patagonie à la Sibérie en passant par la Papouasie, le Vanuatu et les hauts plateaux du Tibet, il a voulu témoigner de leurs traditions, participer à leurs rituels, et rendre compte des bouleversements que le monde moderne menace d’infliger à leurs modes de vie : « Ces tribus et ces cultures oubliées nous enseignent des dimensions de l’humanité comme l’amour, le respect, la paix, la survie et le partage. Leurs liens familiaux, leurs croyances, leur relation à la nature expriment une beauté très pure. »
Dernières tribus indigènes, démarche ethnographique, Before They Pass Away, Jimmy Nelson, photographe anglais © Jimmy Nelson
Il a aussi voulu créer un document photographique esthétiquement ambitieux, capable de résister au passage des années, un corpus de photographies qui s’imposerait en tant qu’archives ethnographiques irremplaçables d’un monde en voie de disparition. Pour cela, il a choisi un appareil photo analogique, un choix guidé autant par l’impératif esthétique que par la démarche ethnographique : le niveau de détail rendu possible par les négatifs permet une plongée dans la vie émotionnelle et spirituelle des derniers peuples indigènes et glorifie leur créativité unique, avec leurs visages peints, leurs corps scarifiés, leurs bijoux, leurs coiffures.
Dernières tribus indigènes, démarche ethnographique, Before They Pass Away, Jimmy Nelson, photographe anglais © Jimmy Nelson
Le résultat est Before They Pass Away, un livre somptueux riche de 500 photographies à couper le souffle, avec des textes en anglais, en français et en allemand. Il est complété par un site internet qui abonde en informations sur chacune des tribus.
Dernières tribus indigènes, démarche ethnographique, Before They Pass Away, Jimmy Nelson, photographe anglais © Jimmy Nelson
Dernières tribus indigènes, démarche ethnographique, Before They Pass Away, Jimmy Nelson, photographe anglais © Jimmy Nelson
Before They Pass Away, de jimmy Nelson, un livre somptueux riche de 500 photographies, portraits Omo
Crédits photo : Jimmy Nelson, Before They Pass Away, de jimmy Nelson, un livre somptueux riche de 500 photographies, portrait Nene
Article paru dans le numéro #24 JELLY
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
Avant qu'elles ne disparaissent à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.