Fermer
Olivier de Cointet
News | 6 juin
3 mn

Raquettes de bronze à Roland Garros
Après le tournoi, les Mousquetaires de Vito Tongiani poursuivent leurs matchs.

Vito Tongiani Sculpture Tennis Roland Garros © Droits Réservés
Vito Tongiani Sculpture Tennis Roland Garros © Droits Réservés
Vito Tongiani Sculpture Tennis Roland Garros © Droits Réservés
À Roland Garros, la foule des aficionados se presse dans les allées, sans toujours remarquer la sculpture en bronze à l’entrée. Elle représente quatre personnages saisis dans l’action, Jean Borotra, Jacques Brugnon, Henri Cochet et René Lacoste, les quatre mousquetaires français victorieux à six reprises de la Coupe Davis dans les années 1920-1930.
Cette œuvre est celle de Vito Tongiani, un Gênois qui s’est taillé une solide réputation de sculpteur. Il travaille à Camaiore près de Pietra Santa, à quelques jets de marbre de Carrare. Il a aussi réalisé le bas-relief de la joueuse de tennis Suzanne Lenglen, qu’il juge comme étant « sa plus grande réussite, une chose héroïque, une flemme qui court ».
Vito Tongiani Sculpture Tennis Roland Garros © Droits Réservés
Fignolant avec sa lime le portrait de Steno Marcegaglia, le titan italien de l’acier, Vito revient non sans fierté sur SA victoire à Roland Garros. Marbrier de formation, peintre par prédilection et sculpteur par passion, son approche est mathématique, s’inscrivant dans la tradition du Bernin et de Donatello, et recherchant la vérité dans l’expression. Dans un français parfait, avec un soupçon d’accent italien qui rappelle ses origines, il ajoute : « Michel Ange considérait la sculpture avec facilité, car il suffit d’enlever ce qui est en trop. Il voyait l’œuvre dans le bloc de marbre. Moi je travaille pendant 7 ou 8 mois, tous les jours, petite touche par petite touche. » Ses portraits frappent par leur vraisemblance, comme si Borotra avait été figé dans le marbre au moment où il effectue son service.
Quant au travail sur le bronze, Vito Tongiani considère qu’il commence au moment de la production, et pas au modelage ou au moulage. À partir de la première épreuve, c’est en polissant toujours et encore, avec plusieurs limes et meules de tailles et de formes différentes, qu’il arrive à une telle légèreté.
Et sur son idées, les statues des quatre héros de Roland Garros ont été conçues pour être exposées non pas loin de l’action, aux quatre angles du central, mais bien à hauteur d’homme, au milieu du public.
Crédits photo : Droits Réservés
Article paru dans le numéro #26 FACETTES
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
Raquettes de bronze à Roland Garros à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Fermer
Bienvenue sur Pluris
Inscrivez-vous pour rejoindre
la communauté Pluris et recevoir chaque semaine le magazine.
Créer un compte avec un email
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.