Fermer
Émilie Mellerio 'Réinvente le métier de joaillier
Émilie Mellerio Présidente de Mellerio International

L'héritière de la plus ancienne maison de joaillerie française partage avec nous le temps d'un trajet en taxi, sa vision du sur-mesure et de l'artisanat.

Fraîchement débarquée de New York, où elle a passé trois ans, Émilie Mellerio nous invite, tout sourire, à partager quelques minutes de son trajet au fil d’un entretien en toute intimité. L’occasion rêvée, pour Pluris, de pénétrer dans les coulisses d’un artisanat de luxe ciselé dans les sphères de la haute-joaillerie…

Une Maison aux 400 printemps Nommée Présidente du Conseil d’Administration de Mellerio International, Émilie est la première femme à la tête de la Maison depuis sa création en… 1613 ! Un empire familial, aux 400 ans d’histoire, dont la jeune femme qui avoue cultiver le mystère et « cacher son jeu », reprend les rênes, la tête bien posée sur les épaules. « Mellerio a 400 ans et malgré le poids des années, la Maison a toujours su se réinventer ». Cette entreprise artisanale de la haute-joaillerie, restée indépendante malgré les tentations industrielles, a su défier les lois de l’inertie par-delà les siècles et l’histoire. Consciente de l’importance de l’esthétique d’un produit, Mellerio a surtout bien compris la nécessité de se renouveler. « Et se renouveler implique de savoir réinventer le métier de joaillier, d’employer de nouvelles techniques, de nouvelles façons de porter les bijoux et de les commercialiser. ». Une oxygénation indispensable dans une maison artisanale, sorte d’« irréductible » de la haute-joaillerie, pour tenir le cap face aux mastodontes qui cohabitent et se multiplient aux abords de la place Vendôme et de la rue de la Paix.

Une expérience précieuse du luxe « Chez nous, chaque femme est servie comme une reine, en hommage à la relation intime que le joaillier avait su tisser avec chacune d’entre elles, c’est notre signature. Une expérience précieuse », raconte Émilie. Joaillier des reines et des impératrices, Mellerio a conservé de ses royales origines l’attention sacrée portée au détail, à l’éclat du diamant, signe d’un raffinement sans cesse revisité. « Les reines venaient s’acheter un bijou qui parlait d’elles, racontait leur histoire… Et c’est cette expérience que l’on essaie de retrouver quand s’offre du sur-mesure. » Marque de fabrique de la Maison, le sur-mesure n’a ici rien d’intimidant puisqu’il se voue tout entier au plaisir. Celui de participer à la création de quelque chose de précieux, d’intact et d’unique. Un savoir-faire qui s’inscrit comme le point de départ de la liberté d’expression et de la capacité à innover de la maison. La « taille Mellerio », une technique de taille de diamant créée en 2005, en est la preuve tangible. « C’est un dérivé de la forme ovoïde de notre montre. Une forme qui n’est ni une pierre, ni une poire, ni ovale. Une forme fluide, évidente et raffinée », explique la jeune femme.

Une expérience singulière de l’artisanat Voyageuse insatiable, plongeuse hors pair, Émilie Mellerio puise dans sa personnalité de fonceuse la force de : « Regarder ailleurs, d’ouvrir les possibles ». Une formidable capacité de dépassement qui lui permet de perpétuer la tradition sans faire marche arrière. Jamais. « Je possède une médaille ciselée de mon arrière grand-mère. Je l’ai héritée d’une tradition, elle représente un savoir-faire quasi perdu, je l’ai toujours sur moi. C’est mon bijou fétiche, elle représente mon héritage et tout mon potentiel », explique la jeune femme.
Médicis Bague Florissante Eden Rose Collier Luxuriante saphir

Cultiver ses différences En marge des standards du marketing, des modes et des tendances de la joaillerie, la Maison indépendante cultive ses différences à l’éclat toujours vif sans jamais se laisser engourdir par le poids des années. C’est le crédo d’Émilie Mellerio. « Il y a 6 ou 7 ans encore nous faisions 99% de sur-mesure, aujourd’hui nous allons bientôt être à 50/50 avec nos collections. Celles-ci sont désormais capitales car elles permettent de montrer ce que nous savons faire tout en racontant une histoire. C’est un processus complexe qui résulte d’une profonde implication personnelle et de sa confrontation à la réalité ». S’il a fallu 393 ans à la Maison Mellerio pour lancer une collection et mettre en jeu ses codes sur le marché du désir, cela ne l’empêche pas d’être plus que jamais tournée vers l’avenir. « Mais je n’ai pas de « secret sauce », je me méfie des stratégies préconçues. Je préfère tout mettre en question, questionner ma propre vision des choses. Car on est créatifs lorsque l’on se remet en cause. On est bon quand on est authentique et cohérent par rapport à son ADN. ». Exigeante « remueuse », main de fer dans un gant de velours, Émilie Mellerio avance sans censure, du pas serein de celles qui sont construites d’hier et déjà riches d’un demain, fait-main.

Crédits photo : Mellerio
Fermer
Émilie Mellerio : « Réinventer le métier de joailler » à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.