Fermer
Mellerio Chroniques essentielles

Bague de reine « Mon épouse possédait une bague fantaisie d’un créateur espagnol qu’elle décrivait en souriant comme sa bague de reine. Alors, l’idée m’est venue de lui faire réaliser une bague sur-mesure qui s’inspirerait très librement d’un dessin similaire. J’imaginais un bijou éclatant, aux lignes pures, mais qui soit également facile à porter dans la vie courante. Alors, la personne qui nous avait précédemment accompagnés au sein de la maison Mellerio pour la réalisation de sa bague de fiançailles, m’a parue toute désignée. Le bijoutier avait déjà gagné notre confiance pour sa capacité à comprendre les goûts de mon épouse et la possibilité de traduire directement mes idées en dessins, dans l’atelier. Après avoir dressé les contours de mon projet, un esprit d’équipe s’est immédiatement mis en place. Vivant à l’étranger, je recevais des dessins et des suggestions de choix de pierres sur lesquels nous échangions régulièrement. Le tandem a parfaitement marché. Si bien que mon idée de départ a été progressivement améliorée. Le bijou est devenu plus créatif, plus technique, plus pratique à porter. Et seulement deux mois après notre première conversation, la bague m’était livrée… Si j’avoue qu’il a dépassé mes attentes en tant qu’objet, l’histoire unique de ce bijou le rend encore plus beau. »

Esquisses « J’avais déjà eu la chance de travailler avec la maison Mellerio quelques années auparavant. Confiante et séduite par son style, c’est tout naturellement que j’ai renouvelé l’expérience pour mon anniversaire. A cette occasion, j’avais décidé de m’offrir un bijou exceptionnel, un bracelet sur-mesure, une folie ! Reçue par William, l’un des stylistes de la boutique de la place Vendôme, j’ai pu consulter les esquisses de bracelets en or et rubis reflétant le style des années 60-70 qui m’intéressait. Après quelques semaines de réflexion, mon choix a fini par se porter tout naturellement sur l’un des cinq croquis présélectionnés pour l’occasion : une bague fleurie aux trois rubis. Grace au dessin, j’ai tout de suite pu apprécier le volume du bijou puis choisir trois superbes rubis birmans. Totalement sous le charme de cette création, je n’ai pu m’empêcher de vouloir l’assortir à des boucles d’oreilles. Le thème floral, que j’avais retenu, a donc été décliné à la perfection sur les maquettes réalisées par la Maison Mellerio. Mes bijoux seront terminés le mois prochain et il me tarde de les découvrir dans leur écrin. »

Crédits photo : Claire Le Meil
Fermer
Les chroniques essentielles à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.