Fermer
Pascal de Rauglaudre
News | 27 juin
4 mn

La beauté émouvante des formes simples
Les objets les plus simples sont-ils les plus beaux ? La réponse sophistiquée du Centre Pompidou-Metz.

Centre Pompidou de Metz Constantin Brancusi, Le Poisson, 1924
Centre Pompidou de Metz Brassaï (Gyula Halász, dit) Oiseau 2, 1960 © Adagp
Centre Pompidou de Metz
Centre Pompidou de Metz
Centre Pompidou de Metz
Centre Pompidou de Metz
Centre Pompidou de Metz
Centre Pompidou de Metz
Centre Pompidou de Metz
Centre Pompidou de Metz
Centre Pompidou de Metz
Centre Pompidou de Metz
Ovales, ellipses, rondes ou carrées, l’avantage des formes simples, c’est qu’elles sont épurées, évidentes, pleines. Tautologie ? Voire. Le Centre Pompidou de Metz en a rassemblé un large échantillon, dans une exposition passionnante et émouvante, qui s’intitule sobrement « Formes simples », avec le soutien de la Fondation d’entreprise Hermès.
Parmi les 200 pièces exposées, un disque zen japonais calligraphié du 18e siècle, une tête de figurine de la civilisation antique des Cyclades, un vase lune coréen ou un boomerang aborigène. Chacune des ces formes a inspiré des artistes et designers modernes : la « Muse endormie » de Brancusi, les abstractions circulaires de František Kupka, ou une simple hélice d’avion des premiers temps de l’aviation, qui a arraché à Marcel Duchamp cette exclamation : « Qui désormais pourra faire mieux que cette hélice ? »
Max Bill, Unendliche Schleife, version IV, © Max Bill, Unendliche Schleife, version IV, (1960-1
Depuis les origines, ces formes dépouillées font écho à la nature, elles transcendent les cultures, les aires géographiques et le temps. Mais l’Occident, en se sophistiquant, en avait oublié la simplicité, et ce n'est qu'à la fin du 18e siècle qu'il l'a redécouverte, à l’époque des premières grandes fouilles archéologiques, de l’avènement des ingénieurs et du développement des mathématiques. Jean de Loisy, brillant commissaire et président du Palais de Tokyo, est intarissable : « Les formes simples se regardent sans lassitude, car elles équivalent au mouvement du monde en action, comme la mer, les nuages ou le feu qui crépite. Elles atteignent une majesté recueillie à laquelle rien ne paraît manquer. »
Mystérieuses, ces formes « parlent de nous-mêmes et nous renvoient un sentiment de plénitude », sans rien révéler de leur puissance. Et c’est pour cette raison qu’elles ont captivé l’humanité, les ingénieurs, les designers et les artistes, notamment ceux du 20e siècle. Il n’y a qu’à voir la touchante collection personnelle d'ossements, de pierres et de galets de Le Corbusier. Et aujourd'hui ? L'art contemporain est bien loin d’avoir épuisé sa fascination pour les épures, reprises de façon quasi-obsessionnelle par Anish Kapoor, Ernesto Neto, Ellsworth Kelly ou encore Tony Smith.
Centre Pompidou de Metz Man Ray (dit), Radnitzky Emmanuel © Man Ray (dit), Radnitzky Emmanuel, Objet mathémati
Comme un clin d’œil à leur nature supra-humaine, l’exposition s’achève sur le monolithe noir énigmatique de « 2001 : l’Odyssée de l’espace », forme simple qui préexiste à l’humanité et lui survit.
« Formes simples », Centre Pompidou-Metz, 13 juin - 5 novembre 2014.
Crédits photo : Robert Le Ricolais, Pre-tensionned Monkey Saddle,, Max Bill, Unendliche Schleife, version IV, (1960-1, Man Ray (dit), Radnitzky Emmanuel, Objet mathémati, Man Ray (dit), Radnitzky Emmanuel, Lampshade [Abat, GE90 Design Team © Adagp, Paris 2013 Service Press, Etienne Béöthy (Béöthy Istvan, dit), Rythmes entre, Constantin Brancusi, Le Poisson, 1924 © Adagp, Par, Constantin Brancusi, L'Oiseau dans l'espace, 193, Brassaï (Gyula Halász, dit) Oiseau 2, 1960 © Adagp, Anonyme, Tête d'une grande statuette féminine du, Anonyme, Toupie © Adagp, Paris 2013 Service Presse, Anonyme, Rhyton, seconde moitié du Ier siècle ap., Anonyme, Linga © Adagp, Paris 2013 Service Presse/, Anonyme, Kandéla, 3200-2700 av. J.-C.- Fabrication
Article paru dans le numéro #29 ÉCHAPPÉES
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
La beauté émouvante des formes simples à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Fermer
Bienvenue sur Pluris
Inscrivez-vous pour rejoindre
la communauté Pluris et recevoir chaque semaine le magazine.
Créer un compte avec un email
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.