Fermer
Timothée de Rauglaudre
À savoir | 4 juillet
5 mn
Les grands événements sportifs apportent leurs lots d’innovations, et la Coupe du monde édition brésilienne 2014 ne fait pas exception.

GoalControl-4D

Elle est la première à bénéficier de la technologie GoalControl-4D. Ce système électronique permet de déterminer si le ballon a bien franchi la ligne de but, en informant immédiatement l’arbitre par le biais d’une montre. Sept caméras à haute vitesse pointées sur chaque cage ainsi que des caméras sur la passerelle prennent 500 images par seconde. En cas de but effectivement marqué, un signal visuel et une vibration sont envoyés directement à l’arbitre. Ce dernier conserve le dernier mot et peut passer outre ce système qui n’est là que pour lui faciliter la tâche.

Pebax

Les footballeurs des équipes de France et du Brésil portent à leurs pieds une autre innovation technologique. Le chimiste français Arkema a en effet collaboré avec Puma (pour le modèle « evoPower ») et Nike (pour le modèle « Magista ») en mettant au point l’élastomère Pebax. Utilisé pour le moulage de la semelle extérieure, il permet d’allier efficacement légèreté et précision dans le tir. Le Pebax est aussi utilisé par Puma comme une mousse au-dessus de la chaussure qui assure un plus grand confort du pied. Avec ça les joueurs ont de quoi se sentir bien dans leurs baskets.

Ballon

Un autre partenariat entre industrie et science, cette fois en Allemagne, a donné naissance au ballon officiel de la Coupe du monde. Adidas a en effet sollicité une filiale du groupe de chimie Bayer spécialisée dans les polymères pour assurer à son ballon une mousse plus tendre et une meilleure adhésion. Le ballon, ainsi plus facilement contrôlé, a été baptisé Brazuca, ce qui signifie en brésilien une attitude optimiste. Le succès du produit est tel que son contrat avec la FIFA s’est vu prolongé jusqu’en 2030.

PackBot

Le Brésil, sous pression, s’est vu soucieux d’assurer une sécurité irréprochable au sein de l’événement mondial. Au prix de quelque 7,2 millions de dollars, le gouvernement a acheté à la société iRobot une trentaine de robots-vigiles placés autour des stades mais aussi des lieux de résidence des joueurs et organisateurs. C’est le modèle PackBot qui a été choisi pour assister les services de police. Contrôlé à distance, il comporte des caméras à haute résolution, prenant 400 images par seconde, d’un GPS et de capteurs prêts à déclencher un système d’explosifs. Servis par la haute technologie, les spectateurs du Mondial peuvent dormir sur leurs deux oreilles.

Application

La Coupe du monde n’échappe pas à l’ère des applications. Offrant aux utilisateurs de smartphones et autres tablettes un visionnage des matches avec choix des angles de vue vidéo, la plateforme conçue par la société française Netco Sports a été retenue pour servir de canal d’information accessoire aux téléspectateurs. Outre les vidéos en direct, l’application permet l’accès à des chats sur des réseaux sociaux pour réagir en direct et à des flux d’informations et de statistiques, permettant de mieux comprendre les enjeux des nombreux matches. Cette application a pu voir le jour grâce à un programme mis au point par Netco Sports en 2009, découlant d’un long travail mathématique et informatique pour un traitement optimal de l’information.

Coup d'envoi

Le coup d’envoi du Mondial a donné lieu à l’exposition implicite d’innovations technologiques. Le premier coup du premier match, qui opposait le Brésil à la Croatie, a été tiré par une personne tétraplégique, qui a pu se mouvoir à cette occasion grâce à l’utilisation d’un exosquelette médical relié au cerveau par un casque à électrodes.
Crédits photo : Droits réservés / Adidas
Article paru dans le numéro #30 ÉCLATS
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
Mondial high tech à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.