Fermer

« Les touristes veulent de l'émotion et de la vérité »
Le tourisme, secteur sinistré ? Pas du tout, répond Jean-François Rial, Pdg de Voyageurs du Monde.

Bateau Steam Ship Sudan - croisières sur le Nil  - Voyageurs du Monde © Véronique Mati
Jean-François Rial - Patron de Voyageurs du Monde © DR
Satyagraha House Johannesburg  - Voyageurs du Monde © Frédéric Ducout
Villa Bahia Propriété de Voyageurs du Monde © Manuel Zublena
Julien Tissot
6 mn
Tourisme attention danger : ce secteur d'activités traverse une zone de turbulences. Et pourtant, un acteur semble résister à toutes les épreuves : Voyageurs du Monde. Avec 362 millions d’euros de chiffres d’affaire en 2014, le groupe connaît une croissance à faire pâlir d’envie nombre de ses concurrents. À sa tête, un stratège, Jean-François Rial : après une carrière dans la finance, il a voulu faire de sa passion, le voyage, son métier, et il dirige une société performante et innovante. Il raconte cette success story et analyse les grandes tendances du secteur.

Pluris – Alors que le tourisme traverse une crise durable, « Voyageurs du Monde » se porte bien. Quelles sont les clefs de ce succès ?

Jean-François Rial – D’abord, nous avons basé notre développement sur deux métiers seulement : le voyage sur mesure en individuel et le trekking. Nous ne faisons que ces activités, pas de séjour en club. Nous sommes dans la différenciation par rapport à nos concurrents. Ensuite, nous sommes un voyagiste organisé en distribution directe à 100 %. Nous ne sommes pas vendus par d’autres agences et donc nous ne dépendons de personne. Avec la vague de désintermédiation liée à internet, Voyageurs du Monde possède une valeur ajoutée dans « le profilage ». Nous cherchons à nous approcher le plus possible du besoin des clients. Et puis l’actionnariat est constitué de quelques associés très proches, avec un partage intégral du pouvoir de décision. Notre système social est fort, nos équipes sont fidèles et investies. Nous redistribuons un tiers de nos profits. Nous sommes une entreprise engagée avec des valeurs fortes : respect des cultures, de l’environnement et des individus.
Jean-François Rial - Patron de Voyageurs du Monde © Olivier Romano

Jean-François Rial - Patron de Voyageurs du Monde

Quelles nouvelles tendances voyez-vous poindre dans le tourisme de luxe ?

L’ultra individualisation est la tendance forte. Les clients ont besoin d’émotionnel et de vérité dans leurs voyages. Si quelqu’un est passionné par l’agronomie et part au Mexique, nous prévoirons une étape sur le sujet. Ensuite, les clients sont à la recherche d’un service pointu. Et nous assistons à la fin de la consommation d’itinéraires convenus, la tendance est plutôt à la flânerie mobile. Prendre le temps est un vrai luxe !

Et dans les dix ans qui viennent, comment voyez-vous ce secteur évoluer ?

La croissance mondiale du tourisme va se poursuivre. Avec un rythme de 5 % par an, sa vitalité est inouïe. La proportion des marchés émetteurs du tiers monde va exploser (Chine, Afrique du Sud, Inde...). Le monde entier va voyager ! La proportion d’Occidentaux qui voyagent baissera, et cela va générer des évolutions dans la nature des hôtels, du service et de l’alimentation. L’économie touristique du partage va exploser. De plus en plus de personnes partagent leur voiture et échangent leur appartement. Sans oublier une prise de conscience sur les enjeux environnementaux et sociaux. Voyageurs du Monde propose 100 % de voyages responsables.
Villa Bahia Propriété de Voyageurs du Monde © Manuel Zublena

Villa Bahia Propriété de Voyageurs du Monde

Quelles sont vos destinations préférées ?

J’ai visité une centaine de pays et j’ai quelques destinations fétiches. Je suis passionné par l’Inde, sa culture et son histoire. Calcutta est, pour moi, la plus belle ville indienne. Je suis un fou de Brésil, en particulier la région du Nordeste. Je suis très sensible aux couleurs, à la gaieté et à la chaleur humaine des Brésiliens. Je suis également fasciné par l’Islande, le pays le plus spectaculaire au monde, avec des paysages sublimes. Le Maroc aussi, la perle de l’Afrique, à mon sens, d’un raffinement extrême, tout est au beau au Maroc ! Enfin, l’Egypte est aussi un coup de cœur. Le peuple le plus accueillant au monde !
Crédits photo : Véronique Mati, Olivier Romano, Manuel Zublena, Frédéric Ducout, DR
Article paru dans le numéro #43 CHAUSSÉS
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
« Les touristes veulent de l'émotion et de la vérité » à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.