Fermer
Raphaëlle Choël
À savoir | 18 sept.
6 mn

Reine de la parfumerie culinaire
La parfumerie culinaire, vous connaissez ? Michèle Gay s'est imposée comme l'icône de ce nouveau courant.

Michèle Gay, Reine de la parfumerie culinaire, atelier et e-boutique, photomaton, Créateur Dégustation, Parfumerie © Pluris DR
Michèle Gay, Reine de la parfumerie culinaire, atelier et e-boutique, Créateur Dégustation, Parfumerie © Pluris DR
Michèle Gay, Reine de la parfumerie culinaire, atelier et e-boutique, Créateur Dégustation, Parfumerie, dessert sophistiqué, gourmandise © Pluris DR
Michèle Gay, Reine de la parfumerie culinaire, Créateur Dégustation, Parfumerie © Pluris DR
La parfumerie culinaire est née en 2006. Un premier pop-up store au Japon en 2007, une récompense « Talent à la carte » au salon Maison & Objet en 2010, d’innombrables collaborations avec les plus grands de la scène gourmande parisienne, et le succès se répand comme une traînée de poudre. Le concept ? Oser le mariage du parfum et de la table, ou plus prosaïquement apporter des notes florales, hespéridées ou boisées sur des supports classiques tels le sucre, le sel, le spéculoos ou encore le thé, la crème, le beurre. Un pari osé qui bouleverse les idées reçues.

MICHÈLE GAY CUISINE LES PARFUMS

Michèle Gay exprime une cuisine de composition « hors fourneaux », ses recettes sont sophistiquées par leur goût mais simples par leur préparation. En amoureuse des bons produits, elle puise son épicerie de base dans la palette du parfumeur qu’elle relie à des ingrédients d’excellence : foie gras, fromages affinés, thés précieux… Ses outils, elle les appelle ses « touches de couleurs et de saveurs », de belles essences naturelles porteuses d’un imaginaire de culture et d’histoire : vétiver, jasmin, tubéreuse, myrrhe ou encens… et des fruits qu’elle affectionne particulièrement en cuisine salée.

En cuisine, Michèle est texture. Mariage de croquant et de fondant, des mets à la découpe pensée, mesurée, calibrée. Rien n’est laissé au hasard. Elle redonne vie aux racines d’antan, elle fait valser les céréales, les graines, les végétaux, elle sublime les laitages… Affranchie du dogmatique « bon goût », et des idées reçues n’ayant pas été passées au filtre de l’intuition et de la sensibilité, Michèle crée et réinvente la cuisine familiale dite bourgeoise, cuisine de femme et d’héritage dont elle n’hésite pas à bousculer les codes et les usages. Elle respecte les mariages improbables et apprécie l’audace.
Invitez-vous à sa table et elle osera vous surprendre avec une tarte au chocolat en guise d’entrée. Non pas pour provoquer, juste pour oser, et s’aventurer avec vous car vous faites bel et bien partie de l’aventure. Evoquez le camembert, elle répondra vétiver, en écho à l’une de ses créations iconiques nées lors de son voyage au Japon. Camembert en panini de vétiver ou lit de cassonade vétiver déposé entre deux lichettes du divin fromage, à vous de choisir l’appellation, rien ne la choque, surtout quand on ose jouer avec elle sur les mots. Michèle et les mots… elle les aime, les adopte, les marie, joue parfois même les entremetteuses avec eux. La calligraphie est pour elle une véritable signature. Les stylos sont plume, le papier est beau, épais, texturé.
Evoquez la blanquette et elle vous servira un riz à l’orange et aux amandes qu’elle « accompagne » d’une pièce de veau fondante et voilée d’une crème légère, boisée et vanillée. Et comme Michèle ne badine pas avec les textures, pour le croquant elle vous présentera une carotte des sables en cheveux d’ange. Michèle Gay excelle dans le goût des contrastes – pour elle, révélateurs d’émotion – et le sens des accords. Ses « best of » restent le mariage de la poire et du jasmin, du melon et de la rose bulgare, du chocolat et du patchouli, du café et de l’osmanthus…
Michèle Gay, Reine de la parfumerie culinaire, Créateur Dégustation, Parfumerie, fromage et fleurs, gourmandise © Pluris DR

CE SOIR DÎNER AUX PARFUMS

Dans le cadre d’ateliers élégants, savants et gourmands, Michèle Gay reçoit chez elle le temps d’un dîner aux parfums ; en format confidentiel, elle réunit huit personnes pour un huis clos parfumé dans son appartement pensé comme un cabinet de curiosités. Michèle Gay ouvre ses carnets de recettes, livre ses inspirations et compose puis partage avec ses invités ses plus beaux accords parfumés. Elle partage son amour des mets et des mots: soupière hespéridée, pépites fromagères, brillat-savarin ‘comme un beurre’, chapelure-parfum, nonnette farcie au bleu de fourme, impression cuir… Voilà son répertoire, un menu qui fait écho à ses créations de thés infusés à température ambiante qu’elle sert avec élégance toujours, telle un « tea sommelier », dans des verres à dégustation.
Michèle, c’est un bijou de textures et de couleurs, de tissus, de matières, de contrastes, et plus encore. Elle est écoute et douceur, discrétion et caractère, bienveillance et respect. On envie cette âme qui invite toutes les femmes du monde à apprendre à se mettre au parfum d’une nouvelle culture gastronomique.
Crédits photo : Pluris DR
Bonnes adresses
47 rue du Faubourg-Saint-Antoine
75011 Paris - France
Article paru dans le numéro #37 ON THE ROCKS
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
Reine de la parfumerie culinaire à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.