Fermer
Pascal de Rauglaudre
Évasion | 12 sept.
4 mn
Futuna Yachts Croiseur hauturier Futuna yachts yacht de luxe 
Gamme Explorer 54 
Bernard Nivelt Loÿs de la Soudière Renan Leclerc Saint-Brieuc © Futuna Yachts
Futuna Yachts Croiseur hauturier yacht de luxe Gamme Explorer 54 
Bernard Nivelt Loÿs de la Soudière Renan Leclerc Saint-Brieuc © Futuna Yachts
Futuna Yachts Croiseur hauturier yacht de luxe Gamme Explorer 54 
Bernard Nivelt Loÿs de la Soudière Renan Leclerc Saint-Brieuc © Futuna Yachts
Futuna Yachts Croiseur hauturier yacht de luxe Gamme Explorer 54 
Bernard Nivelt Loÿs de la Soudière Renan Leclerc Saint-Brieuc © Futuna Yachts
Futuna Yachts Croiseur hauturier yacht de luxe Gamme Explorer 54 
Bernard Nivelt Loÿs de la Soudière Renan Leclerc Saint-Brieuc © Futuna Yachts

Pollux à la conquête des océans
Ce yacht de luxe, tout en aluminium, prendra la mer dans quelques semaines.

Il est 100% en aluminium, sa coque est surmontée d’une pilot house, véritable timonerie intérieure, c'est un dériveur intégral lesté, il mesure 54 pieds et il s’appelle Pollux. Il est le tout premier yacht de la gamme Explorer 54, à sortir du chantier naval Futuna Yachts, basé à Jytomir, en Ukraine, et à Saint-Brieuc, en France.
C’est un voilier d’exploration : « Pollux est un vrai baroudeur des mers, une sorte de 4x4 pour les voyages au long cours. Il peut naviguer aussi bien parmi les glaces des pôles que sous les tropiques », explique Loÿs de la Soudière, co-directeur du chantier.
En janvier 2012, Loÿs de la Soudière et Renan Leclerc se sont associés pour reprendre ce chantier de croiseurs hauturiers de luxe. Avec une spécialité pointue : la coque est à 100 % en aluminium, un matériau plutôt rare dans la plaisance. « Et pourtant l’aluminium est un très bon matériau pour naviguer : il est très léger, très résistant, il nécessite peu ou pas d’entretien, et ne se déprécie pas à la revente. Et puis il est écologique car on peut refondre entièrement le bateau. » Futuna Yachts importe l’aluminium depuis la France, pour une raison simple : « Sa qualité est fondamentale, et c’est pour ça que nous préférons l’acheter en France. Ça coûte plus cher, mais ce surcoût est vite compensé par tous ses avantages. »
Futuna Yachts Croiseur hauturier yacht de luxe Gamme Explorer 54 
Bernard Nivelt Loÿs de la Soudière Renan Leclerc Saint-Brieuc © Futuna Yachts
ORFÈVRES DE L'ALUMINIUM
Dessiné par l’architecte naval Bernard Nivelt, Pollux est un voilier idéal pour les navigations lointaines. Sa coque moderne et puissante lui permet d'« allonger les foulées ». Quant à la cabine de pilotage elle est équipée de portes étanches pour naviguer à l’abri des éléments.

La fabrication, entièrement à la main, est éclatée sur plusieurs sites, à la manière d’un Airbus. Le gros œuvre, c’est-à-dire la coque en aluminium, le pont en composite, le mât en carbone, est réalisé en Ukraine, tandis que la finition, qui comprend la décoration intérieure, l’équipement du pont, le mâtage, la pose du moteur, l’accastillage, la pose des rideaux, etc. est effectuée à Saint-Brieuc, en Bretagne.
Mais fabriquer un yacht en aluminium nécessite beaucoup de main-d’œuvre qualifiée. D’où l’idée de Futuna Yachts de reprendre les ateliers d’Ukraine : « Les Ukrainiens sont des orfèvres de l’aluminium et d’excellents ébénistes. Leurs soudures sont parfaitement lisses, sans pâtés, et ils ont une grande expertise pour les aménagements en bois massifs. Le tout à des prix défiant toute concurrence ! ». À moyen terme, Futuna Yachts espère produire quatre à six yachts supplémentaires après restructuration totale des ateliers.
Au mois de mai dernier, Pollux est enfin sorti de son atelier, après 20 000 heures de montage environ. Et dans un long convoi à travers les plaines de Pologne et d’Allemagne, il a rejoint le port de Saint-Brieuc. Sa mise à l’eau est prévue dans quelques semaines.
Futuna Yachts Croiseur hauturier yacht de luxe Gamme Explorer 54 
Bernard Nivelt Loÿs de la Soudière Renan Leclerc Saint-Brieuc © Futuna Yachts
Futuna Yachts Croiseur hauturier yacht de luxe Gamme Explorer 54 
Bernard Nivelt Loÿs de la Soudière Renan Leclerc Saint-Brieuc © Futuna Yachts
Crédits photo : Futuna Yachts
Article paru dans le numéro #33 INOXYDABLE
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
Pollux à la conquête des océans à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Fermer
Bienvenue sur Pluris
Inscrivez-vous pour rejoindre
la communauté Pluris et recevoir chaque semaine le magazine.
Créer un compte avec un email
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.