Fermer
Olivier de Cointet
Recommandation | 11 sept.
3 mn

La Bégude, Bandol au sommet
Vins fins et racés en provenance d’un petit coin de paradis, perché à 400 m sur la Grande Bleue.

Vue du domaine de la La Bégude, Bandol, France © Pluris Magazine
Domaine de la La Bégude, Bandol, France Bouteilles 2011 © Domaine de la La Bégude, Bandol, France Bouteilles 2011
Château du domaine de la La Bégude, Bandol, France © Pluris Magazine
Jeep dans les vignes Château du domaine de la La Bégude, Bandol, France © Pluris Magazine
« La route secoue un peu », prévient Soledad Tari, en allumant le moteur de sa vielle 4x4 sans toit, qui patiente sagement dans l’allée bordée de lavandes et d’oliviers. Car pour comprendre le Domaine de la Bégude, il faut parcourir les 500 ha de colline et de garrigue pour accéder aux 17 ha de vigne disséminés au détour de quelques pistes sinueuses. Perché à 400 m d’altitude, au sommet géographique de l'appellation Bandol, un promontoire offre une vue à couper le souffle sur la baie de St-Cyr-les-Lecques et le large. On comprend alors pourquoi Guillaume et Soledad Tari sont tombés amoureux de ce domaine en 1996.
Dans ce lieu chargé d'une histoire millénaire, le chais de vieillissement est une ancienne chapelle mérovingienne du 7e siècle, Guillaume Tari vinifie ses vins issus principalement du mourvèdre, le cépage roi de l’appellation. Il s’applique à limiter au maximum les interventions sur la vigne tels que les désherbants, pesticides et engrais chimiques. Pour cet amoureux du vin, élevé au Château Giscours à Margaux, c’est une approche qui s’est imposée à lui et qui donne des vins rouges, rosés et blancs d’une grande précision et finesse.
Vue du domaine de la La Bégude, Bandol, France © Pluris Magazine
Domaine de la La Bégude

A noter

Le rosé, d’une robe grenadine particulièrement marquée, surprend par sa structure et la complexité des fruits rouges au bouquet et en bouche. Dotée d’une belle acidité, la finale est épicée et généreuse. Un vin parfait pour accompagner des viandes blanches, poissons ou tapenades.
Le rouge s’inscrit dans la pure tradition des très grands vins de Bandol. Une très belle attaque, avec un équilibre entre boisé et fruits noirs. Les tannins sont présents mais se fondent parfaitement. Idéal pour une viande grillée ou même des plats épicés.
Quand on se résigne à repartir, non sans avoir goûté l’huile d’olive dense et fruitée produite au domaine, on se souvient que « Beguda » signifie en ancien provençal la boisson. Il est des lieux prédestinés pour produire des vins magnifiques.
Un grand merci à Blancpain pour la découverte de ce domaine à l'occasion des Blancpain Endurance Series 2014.
Crédits photo : Pluris Magazine, Domaine de la La Bégude, Bandol, France Bouteilles 2011
Bonnes adresses
Route des Garrigues
83330 Le Camp-Du-Castellet - France
Article paru dans le numéro #34 ÉBLOUIS
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
La Bégude, Bandol au sommet à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Fermer
Bienvenue sur Pluris
Inscrivez-vous pour rejoindre
la communauté Pluris et recevoir chaque semaine le magazine.
Créer un compte avec un email
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.