Fermer
Olivier de Cointet
News | 18 sept.
4 mn

S+ARCK winemaker
Brut Nature 2006 : la vision et les mots du designer interprètent les racines de Louis Roederer

« Ça doit être une lame de métal. Un champagne extrêmement droit, pur, dématérialisé, pour résoudre le paradoxe d’avoir un vin abstrait avec au centre une histoire: les racines de Roederer » Bien que se voulant réservé, Philippe Starck a le verbe précis, incisif, volubile, sans concession. Brut Nature 2006, sa dernière création avec Frédéric Rouzaud, Directeur Général de la Maison Roederer, est à son image.
Pour Jean-Baptiste Lécaillon, le Chef de Caves, c’est une véritable transmutation qui a dû s’opérer entre les mots, la vision émotionnelle du designer et sa traduction dans un vin.
Pour une Maison dont la dernière création remonte à plus de 40 ans (Cristal Rosé en 1974), c’était un espace de liberté immense qu’elle s’offrait. Brut Nature 2006, c’est tout d’abord un terroir très singulier, celui de Cumières. Argilo-calcaire, exposé plein sud, il bénéficie de la réflexion de la lumière sur la Marne. Cette situation unique donne des vins précoces et sucrés. Appelés autrefois « vins de rivière », ces vins blancs – avec leurs accents parfois un peu bourguignons – ont fait la notoriété de la région, bien avant qu’elle se consacre exclusivement au champagne.
Pour tendre vers ce vin « à l’os », dépouillé, honnête », c’est aussi une biodynamie exigeante, 5 ha récoltés et vinifiés en même temps (majoritairement du pinot noir avec quelques chardonnays), très peu débourrés, un équilibre 50%/50% bois et inox, non dosé, et une petite mousse.
Pour le packaging, révèle Philippe Starck, il a été décidé de faire le moins possible car tout était dans le vin. Capsule brute sans peinture, coiffe en étain exempte de toute inscription, étiquette volontairement illisible. Rien est dit, mais tout y est, on reconnait la pâte du designer qui touche l’essentiel.
Le résultat est un vin d’une grande pureté dont la structure d’une belle ampleur s’associe à la fraîcheur et à l’énergie du fruit, caractéristique de Louis Roederer. Un vin de terroir, qui rappelle que extraordinaire créativité de la Champagne se révèle le mieux lorsqu’elle exprime ce qu’elle a de plus pure.
« C’est une histoire moderne, c’est une histoire diagonale. Aujourd’hui pour faire avancer les choses il faut sortir des petites boites, de l’orthogonale. La diagonale du fou est aujourd’hui la seule ligne raisonnable » Philippe Starck
Crédits photo :
Article paru dans le numéro #34 ÉBLOUIS
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
S+ARCK winemaker à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.