Fermer
Plur.is
Galerie | 25 oct.
5 mn
L’enjeu est bel et bien cette subtile connivence entre le cavalier et sa monture. Et d’elle dépend le potentiel d’une équipe.Car cantonner le polo à un rendez-vous mondain ou à un sport de luxe réservé à une élite, c’est l’éloigner de son essence : un jeu auquel se livrent, complices et battants, l’homme et l’animal.

Crédits photo : Pluris
Article paru dans le numéro #36 ÉQUIPAGES
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
Oye! Eres fuerte, tú! à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Fermer
Bienvenue sur Pluris
Inscrivez-vous pour rejoindre
la communauté Pluris et recevoir chaque semaine le magazine.
Créer un compte avec un email
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.