Fermer
Sophie Colin
Reportage | 9 oct.
3 mn

Oktoberfest, version hipster
Panaché de tradition et de branchitude, la Fête de la Bière s’adapte aux modes.

Affiche Oktoberfest, Fête de la Bière à Munich © Droits Réservés
Oktoberfest, Fête de la Bière à Munich, la plus grande fête populaire au monde, tenue traditionnelle Bavaroise, folklore Munichois,  © Droits Réservés
Oktoberfest, Fête de la Bière à Munich © Droits Réservés
Avec sa coiffure undercut et ses lunettes rectangulaires noires, il ressemble à n’importe quel jeune Allemand branché qui n’a surtout pas envie de porter la tenue traditionnelle bavaroise chère à son grand-père. Ni de déambuler, dans cet accoutrement, dans les rues de Munich, pour aller ingurgiter chopes de bière sur chopes de bière. Autre manière de dire que la fameuse Oktoberfest ou Fête de la Bière serait un événement totalement ringard. Et pourtant ce cliché est pour le coup bien dépassé.
Cette institution qui remonte au début du 19e siècle et se tient chaque année en septembre - octobre, n’a jamais connu autant de succès, au point de devenir la plus grande fête populaire au monde. Six millions de visiteurs venus de tous les continents se précipitent, chaque année, à Munich pour boire de la bière, entourés de Bavarois en costume traditionnel, au rythme du folklore local, en plein cœur d’une gigantesque fête foraine. En tête : les Italiens.
Oktoberfest, Fête de la Bière à Munich, la plus grande fête populaire au monde, tenue traditionnelle Bavaroise, folklore Munichois © Droits Réservés
Le deuxième week-end leur est même réservé. Egalement fidèles au rendez-vous : les Canadiens, les Australiens et les Néo-Zélandais. Les grandes brasseries munichoises, Augustiner, Paulaner, Hofbraü, Lowënbraü ou Spaten, installent des tentes colossales avec tables et orchestres. Certains espaces VIP sont privatisés par les hommes d’affaires pour leurs clients. Enfin, autres temps, autres mœurs : l’un des brasseurs a instauré une journée gays et lesbiennes.
Dans les années 70-80, la tenue traditionnelle bavaroise était considérée par les jeunes comme has been. Aujourd’hui les hipsters adoptent le total look : Lederhose (culotte à bretelles en peau de cerf brodée), chemise à carreaux, chaussettes hautes épaisses, veste et chapeau à plumes pour les plus audacieux. Et ces demoiselles raffolent de leur Dirndl, ce corsage décolleté blanc avec jupe et tablier colorés. Les plus tendance préfèrent la culotte de peau, comme les hipsters et leur grand-père.
Crédits photo : Droits Réservés
Article paru dans le numéro #37 ON THE ROCKS
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
Oktoberfest, version hipster à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.