Fermer
Elen Pouhaer
Entretien | 17 déc.
6 mn

Plantiste rock
David Jeannerot bucolise terrasses, balcons et jardins urbains au rythme d'AC/DC, et sort un livre.

David Jeannerot, créateur des Mauvaises Graines à Paris © DR
Extrait du livre les Mauvaises Graines, David Jeannerot, Hachette 2014 © DR
Extrait du livre les Mauvaises Graines, David Jeannerot, Hachette 2014 © DR
C’est en 2011 que David Jeannerot, après un passage dans la mode, imagine Les Mauvaises Graines, un concept store parisien fourmillant de plantes et jardins inspirés de ses groupes de rock fétiches. En parallèle, il bucolise terrasses, balcons et jardins urbains et imagine des installations verdoyantes pour le concept store Merci, le Grand Palais, la Rotonde ou encore le Palais de Tokyo. Dans Les Mauvaises Graines, son premier livre sorti cet automne, il mélange ses deux passions, les plantes et le rock, et explique magistralement à quel point le jardin est un lieu innovant et dynamique. Pour Pluris, il entrouvre son jardin secret.

Pluris – Qu’est-ce qu’un plantiste urbain ?

David Jeannerot – C’est un amoureux de la nature qui cultive, reproduit et tente de trouver une place dans l’espace urbain pour qu’une plante puisse s’y développer librement. Un plantiste urbain cherche à offrir un espace de liberté à la nature au cœur de la ville.

Où puisez-vous votre inspiration ?

Un talus, une friche sont très inspirants. Il y a toujours à découvrir, même dans les endroits les plus incongrus. Mon expérience dans le monde de la mode et la vie urbaine, par leur incroyable dynamisme, sont aussi des sources quotidiennes d’inspiration.

Quelles sont les plantes les plus faciles à faire pousser à Paris ?

On ne croise pas que des « mauvaises herbes » : on trouve des plantes qui poussent dans les fentes des trottoirs, sur les murs, dans les friches, mais aussi des tomates, des figuiers, des campanules, des fougères, et parfois de belles graminées. Il faut savoir s’inspirer de tout ce qui nous entoure !

Et y a-t-il des légumes adaptés à l’agriculture urbaine ?

Il y a encore moins d’un siècle, Paris comptait un nombre incalculable de potagers. Les vergers de Montreuil étaient très réputés. Cultiver ses fruits et légumes est donc tout à fait possible à Paris. Pour ceux qui n’ont pas un carré de terre, il faut simplement faire attention à la place disponible et à l’exposition. Par exemple, on évite de cultiver des melons sur un rebord de fenêtre exposé plein nord. Si une plante est capable de pousser dans la fente d’un mur, imaginez ce qu’il est possible de faire pousser sur un balcon : une forêt vierge !

Votre livre mélange plantes et rock. Alors quelles plantes sont les plus rock ? Sont-elles plus sensibles à certains morceaux ?

Le rock exprime la liberté, la rébellion, l’irrévérence et parfois la violence, tout comme ces plantes qui poussent là où on ne les attend pas, qui repoussent toujours quand on les arrache, qui envahissent tous les espaces libres et qui finissent par tout dévorer. Le lierre est un bon exemple de ces plantes rebelles, indestructibles, mais aussi très utiles, tout comme la ronce ou l’ortie. Dans tous les cas, Stairway to heaven d’AC/DC saura parfaitement décoiffer votre jardin !
David Jeannerot, créateur des Mauvaises Graines à Paris © DR

Si je veux devenir plantiste, vous avez quelques conseils à me donner ?

Observez, imaginez, testez ! Pour apprendre à cultiver, il faut mettre les mains dans la terre. Un seul mot d’ordre : pas de complexe !

À quoi ressemblerait votre jardin idéal ?

Un refuge, une oasis, un petit monde à lui tout seul. Il faut qu’il soit beau et utile, en ce sens qu’il doit participer à l’écosystème environnant en nourrissant et abritant insectes et oiseaux, mais aussi qu’il puisse produire à travers l’élevage et l’agriculture, même si c’est à petite échelle.

Quels sont vos projets ?

Des terrasses, des balcons, encore et toujours. Nous n’arrêtons pas d’amener la verdure à Paris ! Je prépare également l’ouverture de nouvelles boutiques à Paris, New York et Tokyo. J’aimerais aussi créer des lieux inédits et hors du temps qui mixent le jardin avec d’autres secteurs d’activité comme l’hôtellerie ou la restauration puis créer une ligne de mobilier de jardin, organiser un festival « rock’n plantes », transformer un commissariat en poulailler…
Concept-store Les Mauvaises Graines
25 rue Custine 75018 Paris +33 1 55 79 71 35
Les Mauvaises Graines, David Jeannerot, Hachette, 2014, 144 p.
David Jeannerot, créateur des Mauvaises Graines à Paris © DR

David Jeannerot, créateur des Mauvaises Graines à Paris

David Jeannerot, créateur des Mauvaises Graines à Paris
Crédits photo : DR
Bonnes adresses
25 rue Custine
75018 Paris - France
Article paru dans le numéro #47 TRÊVE
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
Plantiste rock à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Fermer
Bienvenue sur Pluris
Inscrivez-vous pour rejoindre
la communauté Pluris et recevoir chaque semaine le magazine.
Créer un compte avec un email
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.