Fermer
Béatrice de Perrus
Évasion | 28 nov.
3 mn

Tant de forêts
Hommage à l'esprit libertaire de Jacques Prévert.

Burcu Sakur et Geoffrey Godet — Film 'Tant de forêts' © Burcu Sakur et Geoffrey Godet — Film 'Tant de forêts'
Burcu Sakur et Geoffrey Godet — Film 'Tant de forêts' © Burcu Sakur et Geoffrey Godet — Film 'Tant de forêts'
Burcu Sankur et Geoffrey Godet sont tous deux frais émoulus de l'école d'animation Supinfocom. Burcu, originaire d'Istanbul, est passionnée par l'illustration et le design. Geoffrey est addict d'animation 3D. Tant de forêts est leur premier court-métrage, primé au Festival du film d'Animation d'Annecy en 2014, et réalisé dans le cadre de la collection « En sortant de l'école » qui rend hommage à l'esprit libertaire et explorateur de Jacques Prévert.
Le style d'illustration du film se distingue par son originalité et la richesse de l'utilisation de la couleur, une subtile gestion de la géométrie et de la profondeur de champ sur chaque image. Un dessin qui fait penser aux travaux de Charley Harper.
Dans ce poème, Prévert fustige la destruction des forêts pour fabriquer de la pâte à papier, papier qui sert à alerter les gens sur les dangers de la déforestation.
Dans la forêt il y a un vieux chêne,
Un bon vieillard en bois d’arbre touffu,
Au cœur du chêne murmure une fontaine,
Une fontaine que nul n’a jamais vue.
Y a tant de forêt, y a tant de ruisseaux,
Voici mon secret m’a dit un oiseau.
Au cœur du cœur de mon ami le chêne,
Au cœur du cœur de mon ami chenu,
Je sais que chante une pure fontaine
Peut-être même un ruisselet menu.
Y a tant de forêt, y a tant de ruisseaux,
Voici mon secret m’a dit un oiseau.
Un soir d’hiver lorsque dormait le chêne,
Un soir d’hiver, la forêt s’était tue
Un oiselet plus petit qu’une faine,
Dessous l’écorce est entré je l’ai su.
Y a tant de forêt, y a tant de ruisseaux,
Voici mon secret m’a dit un oiseau.
Et dans le cœur de mon ami le chêne
Et dans son cœur que nul n’a jamais vu
Il s’est posé au bord de la fontaine
Et dans son cœur, doucement il a bu.
Y a tant de forêt, y a tant de ruisseaux,
Voici mon secret m’a dit un oiseau.
Jacques Prévert
Crédits photo : Burcu Sakur et Geoffrey Godet — Film 'Tant de forêts', Burcu Sakur et Geoffrey Godet
Article paru dans le numéro #44 VIVACES
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
Tant de forêts à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Fermer
Bienvenue sur Pluris
Inscrivez-vous pour rejoindre
la communauté Pluris et recevoir chaque semaine le magazine.
Créer un compte avec un email
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.