Fermer
Olivier de Cointet
Reportage | 11 déc.
5 mn

Apprêter la matière
À la découverte des ateliers de la Maison Michel, chapelier.

« Apprêter la matière ». Ce verbe exprime à merveille l’échange poétique qui unit le chapelier au feutre ou la paille qu’il commence à travailler. Les gestes sont amples, précis. Ils domptent la matière. Épousant une forme, le feutre acquiert élégance et style. Il est tendu, ficelé et enlacé par l’avaloir, outil si caractéristique du chapelier. Cloche de vapeur, étuve, fers, entrent en scène dans cette chorégraphie millimétrée qui sera souvent complétée par un travail décoratif avec des rubans ou des plumes.
La Maison Michel, fondée en 1936 et reprise en 2006 par Chanel, présente des pièces des plus classiques aux plus inattendues. La créativité est sans limite, tout comme les supports sur lesquels elle s’exprime : chapeau de paille, capeline et béret, chapeaux de pluie, bonnets et casquettes.
Un univers décoiffant qui passe en premier lieu par une visite des ateliers auxquels vous convie Pluris.
Crédits photo :
Article paru dans le numéro #46 CHAPEAUX DE RIZ
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
Apprêter la matière à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.