Fermer
Plur.is
Recommandation | 25 oct.
4 mn

4 nouvelles tables de la saison
Smokehouse, pizzas volcaniques, table près des ondes ou anguille toute fraîche : nos 4 adresses coups de cœur de la saison.

Eels / Smokehouse, pizzas volcaniques, table près des ondes ou anguille toute fraîche : nos 4 adresses coups de cœur de la saison.  © DR

Eels : la rue d'Hauteville a du talent

C'est l'une des grandes nouveautés de la saison : Adrien Ferrand, ancien du Kitchen Galerie Bis, s'établit rue d'Hauteville, au cœur du Paris des startups. Murs grattés, briques rouges, façade ciel orageux, carrelage d'époque : le décor est conçu par la designeuse Pascale Perrier. Chez Eels (« anguille » en anglais), les recettes sont élaborées, la provenance des produits dûment affichée, et les vins soigneusement choisis.
On y a savouré une joue de bœuf braisée (du Limousin) crème de pomme de terre, oignons caramélisés, condiment pomme - beurre noisette, ou un encornet grillé, petit épeautre, purée de cresson, sauce infusée à la graine de fenouil. Et on a fini sur une tartelette mandarine - crème d’Isigny, amande, marmelade orange, ou un ananas rôti, kiwi, crémeux coco, condiment mangue - citron vert.
Quant au sommelier, Félix Le Louarn, il a plus d'une bouteille dans son sac : blanc biodynamique Les Argiles du Domaine François Chidaine, saumur rouge aux tanins fondus du domaine des Sanzay, rosé bio du Château Grand Boise…
Menus midi : 25 et 29 €. Menu dégustation soir : 56 €. Carte : 49-58 €
Eels, 27 rue d'Hauteville, Paris 10e, Tel : 01 42 28 80 20
Radioeat / Smokehouse, pizzas volcaniques, table près des ondes ou anguille toute fraîche : nos 4 adresses coups de cœur de la saison.  © DR

Radioeat : pour déjeuner au milieu des ondes

Dans la galerie du premier étage de la Maison de la Radio, le nouveau restaurant d'Eric Wapler (Grand Central au Centquatre, feu TokyoEat au Palais de Tokyo) ne va pas manquer de devenir culte, avec sa vue panoramique sur la Seine et la tour Eiffel. Le décor, avec son squelette de bois, est très sixties.
Le menu est placé sous le signe de la world-fusion, avec ses olives panées et yaourt sur compotée d'herbes pimentée ; son moelleux pavé de saumon gravlax et salades d'herbes au beurre blanc citronné. Sans oublier son tiramisu aux figues (selon les saison).
Pour se désaltérer, on trouve en plus de quelques bonnes bouteilles (chablis d'Olivier Savary, languedoc Les Darons de Jeff Carrel) des jus bons-pour-la-santé (carottes-gingembre, pomme-kiwi-menthe…).
Formule midi 27 €. Carte 31-66 €.
Radioeat, 116 avenue du Président Kennedy, Paris 16e, Tel : 01 47 20 00 29
Anima / Smokehouse, pizzas volcaniques, table près des ondes ou anguille toute fraîche : nos 4 adresses coups de cœur de la saison.  © DR

Anima : les pizzas volcaniques de Matteo Testa

Après son Caffè Stern, David Lahner, associé ici à Marco Marzilli, met un second pied dans la botte, sans demi-mesure : bar en marbre veiné calacatta verde, tenture cossue Pierre Frey, four à pizza façon boule à facettes… Un antre vulcanisé par le Napolitain Roberto, dont les pizza sont à se damner, telle l'aérienne Napoli (tomate, fior di latte et anchois di Cetara).
Mais le Vulcain des lieux se nomme en réalité Matteo Testa (ex-Tondo), chef piémontais uppercutant ses classiques : très haut vitello tonato ; umamesque parmigiana di melanzane ; poulpe poêlé avec ses pommes de terre croustillantes sous purée de persil ; et pour finir, légère pana cotta framboise au balsamique AOP, ou tiramisu des origines baignant dans le bonheur d’un sabayon mousseux.
La cave explore les vignobles de la botte : blanc de Lombardi, Castello Di Stefanago ou Etna Rosso de Sicile, Tenuta Delle Terre Mere.
Carte de 33 à 44 €. Pizza de 9 à 25 €.
Anima, 78 rue du cherche-midi, Paris 6e, Tel : 01 40 47 90 41
Son of a Beast / Smokehouse, pizzas volcaniques, table près des ondes ou anguille toute fraîche : nos 4 adresses coups de cœur de la saison.  © DR

Son of a beast : le nouveau temple de la viande cuite au fumoir

The Beast, le premier smokehouse de la capitale, comble depuis maintenant bientôt 3 ans les papilles des carnivores. Imaginé par Thomas Abramowicz, ce spécialiste de la viande cuite au fumoir façon texane vient d'ouvrir une nouvelle adresse du côté de Belleville.
Dans un décor d'abri anti-nucléaire (poutres en acier, murs bruts attendris de crépon doré, luminaires cosmiques et grande table rouge façon coulure de ketchup), le menu unique (40 €) régale encore : beignets croustillants à la pâte de crevettes en demi-lune dodue pulsés au zest de citron vert et graines de sésame fumées ; salade de concombre aillée à souhait barbotant dans une sauce soja au vinaigre ; binôme extra de wonton à la pâte, l’un au porc effiloché, l’autre à la poitrine de bœuf, dans un limpide bouillon de porc fumé et ciboule.
Pour la soif : des cocktails aux noms plus bruts que glam’ (comme ce C1 avec gin, citron vert, bénédictine et menthe), bière Deck & Donohue ou vin propre Terre de Galets du domaine Richaud.
Menu unique, 40 €.
Son of a beast, 78 bd de Belleville, Paris 20e.
Crédits photo : DR
Partager :
Article paru dans le numéro #136 TNT
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
4 nouvelles tables de la saison à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Fermer
Bienvenue sur Pluris
Inscrivez-vous pour rejoindre
la communauté Pluris et recevoir chaque semaine le magazine.
Créer un compte avec un email
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.