Fermer
Sophie Colin
Reportage | 11 sept.
7 mn

De l'Histoire de France au kilomètre
De l'émotion, du suspens, de l'épopée, il y a de tout aux Archives nationales. Explorez leurs linéaires pendant les Journées du Patrimoine.

Les archives publiques de l'Ancien Régime sont conservées dans les Grands dépôts des Archives Nationales, à l'hôtel de Soubise, à Paris  © Sophie Colin
Les archives publiques de l'Ancien Régime sont conservées dans les Grands dépôts des Archives Nationales, à l'hôtel de Soubise, à Paris  © Sophie Colin
Les archives publiques de l'Ancien Régime sont conservées dans les Grands dépôts des Archives Nationales, à l'hôtel de Soubise, à Paris  © Sophie Colin
Vous rêvez de lire le journal de Louis XVI, de parcourir le testament de Louis XIV ou celui de Napoléon ? Les échantillons de tissu des robes de Marie-Antoinette vous donnent des envies de coquetterie et la déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 vous émeut ? Bienvenue aux Archives nationales ! À l’heure où l’identité nationale est plus débattue que jamais, voilà un patrimoine commun qui rallie tous les suffrages tant il suscite d’émotions.
Gazette des atours de Marie-Antoinette conservée dans les Grands dépôts des Archives nationales, hôtel de Soubise, Paris  © Archives Nationales

Gazette des atours de Marie-Antoinette conservée dans les Grands dépôts des Archives nationales, hôtel de Soubise, Paris

Créées en 1790, pendant la Révolution française, les Archives nationales ont pour mission de conserver et de communiquer les archives des administrations centrales de l’Etat. Napoléon Ier les installa en 1808 dans le prestigieux hôtel de Soubise en plein cœur du Marais. Des dépôts, appelés « les Grands dépôts », y furent ensuite édifiés sous Louis Philippe puis sous Napoléon III, augmentant ainsi la capacité de stockage des lieux. Aujourd’hui, le site de Paris accueille les archives publiques de l’Ancien Régime depuis les Mérovingiens jusqu'à Louis XVI, et les Minutes des notaires de Paris, du XVème au XXème siècle. Celles postérieures à La Révolution jusqu’à aujourd’hui et les fonds privés se trouvent à Pierrefitte-sur-Seine.

Le site parisien abrite aujourd'hui près de 50 km d’archives, celui de Pierrefitte près de 280, mais la France en contient plus de 6000, dont 450 rien qu'aux Archives nationales ! Chaque année, 7 km d’archives entrent aux Archives. Conservées, rangées, parfois restaurées et numérisées, les archives se présentent sous de multiples formes : manuscrits, dessins, textiles, vidéos, bandes sonores… 100 à 200 000 cartes côtoient près de 300 000 sceaux (originaux et moulages), dont le seul reconnu de Guillaume Le Conquérant.
Le Serment du Jeu de Paume conservé dans les Grands dépôts des Archives Nationales, à l'hôtel de Soubise, à Paris  © Archives Nationales
Le Serment du Jeu de Paume conservé dans les Grands dépôts des Archives Nationales, à l'hôtel de Soubise, à Paris
Les Archives nationales peuvent s’enorgueillir de servir de modèle à celles des autres pays du monde. Les conservateurs, eux, savent dans quelle boîte est conservé le document qu’ils cherchent grâce à une vaste collection d’inventaires consultables sur la salle des inventaires virtuelle des Archives nationales ouverte en 2013. Le grand chantier en cours est la numérisation de tous les inventaires.
L'Armoire de fer renferme les textes fondamentaux et des pièces historiques exceptionnelles de l'histoire de France, dans les Grands dépôts, Hôtel de Soubise, Paris  © Sophie Colin

L'Armoire de fer renferme les textes fondamentaux et des pièces historiques exceptionnelles de l'histoire de France, dans les Grands dépôts, Hôtel de Soubise, Paris

Sur des kilomètres de rayonnages, s’aligne la mémoire du pouvoir central : à Paris, les archives de la Maison du Roi, du Parlement et du Châtelet, de la Chambre des comptes... A Pierrefitte, les lois originales, les décisions du Conseil d’Etat, les archives présidentielles et des cabinets ministériels...

La salle du Trésor des Chartes constitue le cœur des Archives nationales avec l’Armoire de fer, véritable coffre-fort que seules quelques personnes sont autorisées à ouvrir et où sont conservés les documents parmi les plus emblématiques de l’histoire de France : l'Edit de Nantes, le Serment du Jeu de paume, les constitutions de la France, les étalons du système métrique…

La Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789 est conservée dans les Grands dépôts des Archives Nationales, à l'hôtel de Soubise, à Paris  © Archives Nationales
La Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789 est conservée dans les Grands dépôts des Archives Nationales, à l'hôtel de Soubise, à Paris
Tous ces documents sont accessibles par tout particulier, y compris ceux de l’Armoire de fer. Certains dossiers néanmoins ne sont consultables qu’au bout de 25, 50 ou 75 ans, et 120 ans pour tout ce qui est médical. Seuls l’armement nucléaire et le nucléaire civil demeurent secrets d’Etat.
Pour assurer la pérennité d’un tel patrimoine, les mesures de conservation sont drastiques. L’Armoire de fer, placée entre deux murs d’isolation, est ventilée en permanence. Outre la lumière ou l’humidité, les champignons sont les ennemis jurés des vieux papiers. Pour les détruire, on les expose à de l'oxyde d'éthylène ou à des rayons gamma. Les Archives nationales savent vivre avec leur temps !
Les Archives nationales sont ouvertes au public pour les Journées Européennes du Patrimoine - Samedi 17 et dimanche 18 septembre 2016 de 11h00 à 19h00
Les archives publiques de l'Ancien Régime sont conservées dans les Grands dépôts des Archives Nationales, à l'hôtel de Soubise, à Paris  © Sophie Colin
Les archives publiques de l'Ancien Régime sont conservées dans les Grands dépôts des Archives Nationales, à l'hôtel de Soubise, à Paris

Lire également

Crédits photo : Sophie Colin, Archives Nationales
Partager :
Bonnes adresses
Hôtel de Soubise
60 rue des Francs-Bourgeois
75003 Paris
Article paru dans le numéro #122 SOLO
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
De l'Histoire de France au kilomètre à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Fermer
Bienvenue sur Pluris
Inscrivez-vous pour rejoindre
la communauté Pluris et recevoir chaque semaine le magazine.
Créer un compte avec un email
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.