Fermer
Julien Tissot
News | 3 juin
7 mn

Le guide du végétol
Le monde évolue avec d’innombrables innovations pour faciliter la vie quotidienne. La création des cigarettes électroniques fait sans doute partie de ces avancées qui visent à rendre les besoins et les plaisirs des hommes moins polluants et plus pratiques. Mais quand on parle de ces nouvelles technologies, le terme végétol revient souvent. Zoom sur ce point !

Le végétol, c’est quoi ?
Les cigarettes électroniques ou vaporettes fonctionnent tout comme les matériels classiques du genre en dégageant un aérosol à inhaler. Cependant, elles ne brûlent pas, mais chauffent plutôt un liquide spécial pour le vaporiser, d’où l’évacuation de la fumée. Il existe deux types de substances que l’e-cigarette peut utiliser dans cette voie : la glycérine végétale (GV) et le propylène glycol (PG). Alternative naturelle à ce dernier composant, le végétol est un produit à base uniquement de plantes, qui est le résultat de la bio-fermentation de la glycérine de maïs ou de tournesol. Ce e-liquide est aussi employé pour ajouter des arômes et pour conserver les aliments fragiles à l’humidité. C’est un élément fluide, incolore, inodore, mais peut être assez visqueux.
Quel taux de nicotine utiliser avec le végétol ?
Le végétol est une substance qui ne présente pas de risques pour la santé. Loin d’être toxique, il ne dispose d’aucun composant qui peut être cancérogène ou mutagène. Il est également dépourvu de diacétyle, de coumarine, d’acroléine, d’acétaldéhyde de formaldéhyde et de métaux lourds. Il peut être associé à la nicotine pour les cigarettes électroniques. Réputé pour avoir un excellent hit (sensation d’irritation de la gorge pour offrir un sentiment de plaisir et agréable) sans irritation ni allergie, il est très apprécié par les fumeurs. Par ailleurs, le végétol se présente comme le meilleur support pour délivrer la nicotine compte tenu de sa température de vaporisation stable. Le dosage approprié dans cette voie dépend uniquement des habitudes et des préférences de l’utilisateur. Cette quantité se décline entre 0 mg/ml et 18 mg/ml.
En général, il est possible d’évaluer le taux de nicotine dont une personne a besoin. Le concept se base sur un simple calcul mathématique. Pour cela, il vaut mieux partir sur un examen de la consommation moyenne par jour de ses cigarettes sur un laps de temps de 7 jours. Une fois ce nombre trouvé, il suffit de le multiplier avec la dose de nicotine normale indiquée par les fabricants de tabacs classiques (un taux de 0,6 mg). Le résultat correspondant n’est autre que la quantité de substance dont un individu a besoin pour se satisfaire avec des vaporettes. Ainsi, il sera possible de choisir l’unité d’e-liquide idéale pour son e-cigarette.
• Pour un fumeur sevré, le taux adéquat en nicotine est évidemment 0 mg/ml. Il présente un hit très faible qui n’est quasiment utile que pour le geste ou pour la production de vapeur d’arômes. • Pour un très grand fumeur atteignant deux paquets environ par jour, 18 mg/ml reste la dose idéale pour se sevrer.
• Pour une personne absorbant moins de 4 à 5 cigarettes par jour, la dose la plus adaptée est de 3 mg/ml et ne devrait pas dépasser 5 mg/ml pour un fumeur à moins de 7 tiges au quotidien. La sensation au passage de la gorge sera très douce pour cette quantité.
• Si la consommation journalière est inférieure à 14 cigarettes, un taux de 10 mg/ml de nicotine serait parfait pour éviter le manque.
• Pour un habitué du genre avec près de 22 brins tirés au quotidien, une quantité de substance de 12 à 15 mg/ml serait conseillée.
• Pour un très grand fumeur atteignant deux paquets environ par jour, 18 mg/ml reste la dose idéale pour se sevrer.
L’intérêt de connaitre ces chiffres est de savoir par où commencer pour diminuer progressivement sa consommation de cigarettes.
Où acheter du végétol ?
Bien que vapoter, c’est-à-dire, utiliser des vaporettes est tout à fait loin d’être un réel danger pour la santé, sa pratique reste tout de même très réglementée. Non seulement c’est une alternative plus « naturelle », mais se présente également comme une solution plus verte pour sauvegarder l’environnement. Toutefois, la vente des e-liquides ne se fait pas à la légère et est soumise à différents lois. Ainsi, pour se procurer ce genre de technologie ou du végétol pour alimenter sa cigarette électronique, il faut avant tout être majeur pour cela. Quelques établissements proposent différents liquides au végétol cette substance en ce moment à Paris, mais leurs réglementations restent les mêmes. Il existe aussi maintenant des revendeurs agréés et des enseignes qui se penchent sur ce domaine pour s’en procurer. En général, le prix d’un flacon de 10 ml de végétol avoisine environ les 6,9 euros quel que soit le dosage de la nicotine présente. Il est également possible de s’en acheter sur le web. Cependant, comme il s’agit d’un élément qui vise à éviter les composants toxiques pour l’homme et l’environnement, il vaut faire confiance seulement aux professionnels du domaine dans cette voie.
Crédits photo :
Partager :
Fermer
Le guide du végétol à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Fermer
Bienvenue sur Pluris
Inscrivez-vous pour rejoindre
la communauté Pluris et recevoir chaque semaine le magazine.
Créer un compte avec un email
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.