Fermer
Arthur Gayet
Focus | 21 déc.
6 mn

À la recherche du grandiose dans les boutiques minimalistes
Comment les marques au design minimaliste signent leur visuel merchandising, pour créer un effet « wow ».

Comment les marques au design minimaliste signent leur visuel merchandising, pour créer un effet « wow ». © DR
Aesop
Comment les marques au design minimaliste signent leur visuel merchandising, pour créer un effet « wow ». © DR
Issey Miyake
Comment les marques au design minimaliste signent leur visuel merchandising, pour créer un effet « wow ». © DR
Uniqlo
Comment les marques au design minimaliste signent leur visuel merchandising, pour créer un effet « wow ». © DR
Yohji Yamamoto
Depuis la fin des années 1980, sous l’influence de designers principalement belges et japonais, le minimalisme s’est installé dans la mode et s’est imposé tant sur les défilés que dans les concepts de magasin. Dans ces boutiques dignes des galeries d’art, les murs souvent noirs et blancs, et le mobilier, simplifié à l’extrême, s’effacent pour laisser le produit occuper et habiller l’espace.

Dans ces concepts uniformes et linéaires, certaines marques ont choisi de figer des codes forts et différenciants dans la construction de leur visuel merchandising (VM). Cette signature VM devient alors un élément marquant du concept de ces magasins. Deux tendances émergent pour créer la surprise et le grandiose sans trahir son identité minimaliste.

Le choix de la couleur

Toutes les marques minimalistes n’ont pas abandonné l’utilisation de la couleur, certaines en font même le cœur de leurs collections et in fine de leur visuel merchandising. Le designer japonais Issey Miyake, tête de proue du minimalisme japonais, crée ses collections en colorama ; colorama qui se retrouve sur ses portants. Une invitation à passer d’une couleur à l’autre qui se fait naturellement, et ce, dans des boutiques toujours différentes, mais immédiatement reconnaissables. Un jeu de couleurs qui s’étend sur toute la boutique et n’en finit plus d’émerveiller.

Autre maitre de la couleur dans le visuel merchandising, Uniqlo, a recourt à une très forte densité, pour colorer ses boutiques du sol au plafond uniquement grâce à ses produits ; créant ainsi des espaces de couleur très marqués, et hautement impactants. Pour Uniqlo il s’agit avant tout de montrer la largeur de son offre et d’orienter les clients automatiquement vers le bon produit et la bonne couleur. Mais on ne peut nier la puissance visuelle de ces énormes lignes de couleurs lorsque l’on pénètre dans un magasin Uniqlo.

3 forces d’une signature visuelle par la couleur :

• Un fort impact visuel
• Un parcours facilité au travers des couleurs
• Une signature visuelle adaptable à tous les environnements.

Le vide et le plein : les jeux de densité au service du produit

De nombreuses marques minimalistes ont ressenti le besoin de casser radicalement la linéarité des présentations de produits afin de créer un contraste avec leur architecture. Dans un espace où la présence du design est réduite au minimum, la disposition des produits est peu ou prou le seul élément capable de créer du rythme et de la surprise.

La marque de cosmétique Aesop apparaît comme l’un des Best Players dans ce domaine. Pour donner un sentiment de familiarité à ses boutiques au design toujours différent, la marque a fait de son visuel merchandising une véritable signature qui permet de reconnaitre un magasin Aesop au premier coup d’œil . En jouant sur des jeux de groupement de produits entrecoupés de vides irréguliers, la marque parvient à créer une présentation forte et surprenante. Dans un autre registre, Saint-Laurent, qui n’a de minimaliste que son concept architectural, s’est imposé une disposition des vêtements par tenue. Chaque tenue est très espacée de la suivante créant un rythme fort dans la construction des portants magnifiant chaque tenue individuellement.

Chez Yohji Yamamoto, maitre incontesté du minimalisme japonais, le visuel merchandising travaille sur une alternance de mannequin ou facing entrecoupé de quelques rares portants à la très faible densité. L’ensemble est disposé de manière à créer des espaces vides où est exposée à même le sol ou sur une table, une pièce créant la surprise. Ce visuel merchandising crée un ensemble graphique proposant un parcours proche d’une visite d’exposition élevant ainsi les pièces du créateur au rang d’œuvre d’art.

3 forces d’une signature visuelle par la densité :

• Casser la linéarité des présentations
• Créer de la surprise et de l’inattendu
• Glorifier les produits.
Arthur Gayet
Consultant MADnetwork
Arthur a rejoint en 2017 le cabinet de conseil MADnetwork, expert en retail et expérience client pour les marques de luxe et les department stores.

Il aide notamment ses clients à comprendre le monde de demain pour développer le concept retail qui saura surprendre et convaincre leur clientèle.
Crédits photo : DR
Partager :
Article paru dans le numéro #137 NOËL
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
À la recherche du grandiose dans les boutiques minimalistes à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Fermer
Bienvenue sur Pluris
Inscrivez-vous pour rejoindre
la communauté Pluris et recevoir chaque semaine le magazine.
Créer un compte avec un email
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.